Blog The Ark

L’EPFL, un cadeau de Noël (juste) avant l’heure pour le Valais

par Cédric Luisier - 19.12.2012

DSC_1416recLe canton du Valais souhaite devenir le moteur du futur énergétique de la Suisse et un laboratoire santé performant. Ceci sera possible grâce à la convention de partenariat entre le Conseil d’Etat valaisan et l’EPFL, signée aujourd’hui à Sion.  Celle-ci instituera la création d’un pôle de l’EPFL en Valais dans le domaine de l’énergie et de la santé. Le canton prévoit d’investir environ 335 millions de francs sur dix ans pour faire de ce projet une réussite. La Fondation The Ark sera pleinement intégrée dans le processus.

Pas moins de 11 chaires de l’EPFL seront implantées à Sion dès septembre 2014, sur un nouveau campus à construire.  « C’est un moment historique pour notre canton », a affirmé Esther Waeber Kalbermatten, présidente du gouvernement valaisan lors de la conférence de presse. « Le projet de collaboration avec l’EPFL est ambitieux, visionnaire et rassembleur. Il consolide la politique d’innovation du canton, menée via la Fondation The Ark ».

Transfert de technologie vers l’économie valaisanne
La convention confirme l’implantation prévue des chaires de l’EPFL. Elle ajoute la création d’une plateforme de recherche dénomée « Energypolis » ainsi que d’une infrastructure pour le transfert de technologie vers l’économie valaisanne, appuyée par The Ark. Le projet se matérialisera par la construction d’un nouveau campus dans le quartier de la Gare de Sion, abritant l’antenne permanente de l’EPFL en Valais ainsi que le site sédunois de la HES-SO.
« Nous croyons beaucoup dans ce concept », a affirmé Patrick Aebischer, président de l’EPFL. Il permettra au Valais de devenir réellement universitaire, en collaboration avec les HES. L’EPFL impliquera également l’industrie, qui sera sollicitée pour développer des pilotes et des démonstrateurs. Patrick Aebischer a aussi souligné le côté «visionnaire et pragmatique» du Valais, qui a su s’engager rapidement. Une petite année de travail a en effet suffi pour aboutir à la convention signée mercredi.

Premières chaires en septembre 2014
Le planning prévoit le lancement d’un concours d’architectes pour le campus dès janvier 2013. Les procédures administratives seront également lancées en 2013. Le but est que les premières chaires de l’EPFL soient installées à Sion dès septembre 2014. Une maison de l’innovation, qui abritera tous les processus de soutien à l’innovation en Valais, devrait quant à elle être mise en place en 2015, en parallèle au transfert des HES sur ce site unique.
« Nous faisons un grand saut en avant avec cette signature. Les Valaisans doivent en être fiers », a précisé le conseiller d’Etat Jean-Michel Cina. Ce dernier souhaite que le Valais devienne  un laboratoire vivant dans le domaine de l’énergie. Grâce à l’EPFL, en collaboration avec The Ark, la HES-SO et les instituts valaisans, un véritable centre de compétence et d’innovation national  sera ainsi mis en place. « La Fondation The Ark sera très impliquée dans ce projet en tant que partenaire stratégique pour l’innovation et le transfert technologique ».


Investissement important

335 millions de francs : tel est le montant du programme d’investissement prévu par le canton du Valais dans ce projet. « Ce programme sera soumis par étapes au Grand Conseil, sur une durée de 10 ans. Pour 2014, 35 millions seront investis pour l’ouverture des chaires », a précisé Maurice Tornay, en charge des finances.

Propos recueillis le 19.12.2012
Crédit photo : The Ark


  • Share/Bookmark

→ 1 commentaireCatégorie(s) : Actualités

1 réponse pour le moment ↓

  • 1 Michael Dupertuis // 20 December 2012 à 3:17 pm

    Bravo pour ce partenariat et sa concrétisation rapide! Une excellente opportunité pour le Valais mais aussi pour toute la Suisse d’obtenir un pôle de compétences dans le domaine de l’énergie où tellement de choses doivent être menées pour répondre aux enjeux de ces prochaines années.

Laisser un commentaire

Envoyer

Powered by WP Hashcash