Blog The Ark

Des finances publiques plus transparentes… grâce à l’ICT!

par Cédric Luisier - 18.02.2013

informantique-financeVers des finances publiques plus transparentes, efficaces et participatives! Comment est utilisé l’argent public? Peut-on rendre les informations plus lisibles pour les citoyens? Comment mieux comprendre ce sujet primordial qualifié de «nerf de la guerre»?

Les 22 et 23 mars 2013, les quatrièmes ateliers nationaux «make.opendata.ch» vont s’attaquer au vaste problème de l’argent et des finances publiques. Pour sa 4e édition, organisée en collaboration avec la HES-SO Valais et l’Université de Berne, développeurs, designers, journalistes et citoyens porteurs d’idées se retrouveront au TechnoArk de Sierre et à l’Université de Berne pour imaginer ensemble de nouvelles applications innovantes.

Évènements ouverts et participatifs
Les ateliers «make.opendata.ch» sont des évènements exploratoires permettant aux participants de produire des prototypes (application web ou visualisations) pour démontrer ce qu’il est possible de réaliser avec les données publiques déjà disponibles.

Se voulant délibérément ouverte et participative, l’organisation est volontairement flexible et légère. Les résultats délivrés et l’expérience immersive d’un tel campus sont incomparables, selon les organisateurs. Et tangibles, à l’image de l’application «Bern Open Budget» développée lors des précédents ateliers!

Une première en Valais
L’édition romande de mars 2013 sera donc coorganisée par la HES-SO Valais et se déroulera au TechnoArk de Sierre, site technologique dédié aux sciences de l’informatique et de la communication (ICT). Cet atelier s’intéressera tout particulièrement à l’ouverture des données relatives aux finances publiques dans les domaines de l’énergie et du tourisme, thèmes chers au Valais.

Mais concrètement, qu’est-ce qu’un tel événement peut apporter? Prenons le cas d’une hypothétique votation sur les redevances hydrauliques. Avant de se décider, le citoyen aimerait comprendre comment le système fonctionne, où se trouvent physiquement les barrages, quelle est leur capacité ou leur production d’énergie, combien rapportent actuellement ces redevances, etc. Des questions légitimes dont les réponses devraient être accessibles à tous.

En ouvrant les données des administrations publiques, chacun pourrait trouver l’information qui l’intéresse et ainsi se forger sa propre opinion. Au-delà de l’aspect descriptif, on peut aussi imaginer un site qui simule les effets financiers de la votation et rend lisible la décision sur une carte interactive accessible à toutes les parties.

Inscriptions et renseignements : http://make.opendata.ch


  • Share/Bookmark

→ Pas de commentaireCatégorie(s) : Evénements

0 réponse pour le moment ↓

  • Il n'y a pas encore de commentaire mais le formulaire ci dessous vous tend les bras....

Laisser un commentaire

Envoyer

Powered by WP Hashcash