Blog The Ark

Comment réussir le lancement d’une start-up dans l’économie collaborative?

par Valentine Fournier - 17.02.2014

technoark_01Vous rêvez de fonder une entreprise basée sur l’économie du partage, à l’image de ce qu’a fait Ebay avant vous? Le potentiel existe, puisque certains prédisent que 10 millions d’entreprises se créeront sur ce modèle d’ici à 10 ans. Toutefois, pour y parvenir, des facteurs-clés doivent être respectés. Suivez les conseils d’Antonin Léonard, blogueur et co-fondateur de OuiShare, une communauté internationale qui oeuvre pour le développement de l’économie collaborative.

La capacité excédentaire est partout dans notre civilisation. Elle permet de créer une nouvelle économie, plus collaborative. Elle réinvente le troc, le partage entre individus. «Le web descend dans la rue et permet d’entrer en relation les uns les autres». De nouvelles start-up peuvent profiter d’Internet pour véritablement transformer l’économie et la faire évoluer vers une économie collaborative.

Le fondateur d’AirBnB, Brian Chesky, estime que dans 10 ans, il y aura 10 millions d’entreprises actives dans ce domaine, rappelle Antonin Léonard! Cette jeune entreprise, qui propose des locations de logements entre particuliers, est un exemple pour les start-up qui veulent se lancer.

 
Nouveaux modèles très efficients
Un exemple concret est celui de la voiture. Chaque véhicule est inutilisé 92% du temps en moyenne. Cette statistique éloquente permet d’envisager beaucoup de choses en termes de co-voiturage ou de partage de voitures. «Le rapport à la voiture est en train d’être changé et les entreprises traditionnelles doivent anticiper».

La start-up Blablacar, qui compte déjà 5,2 millions de membres, compte 110 employés, contre près de 100’000 à la SNCF. «On se rend ainsi compte de l’efficience des nouveaux modèles qui sont en train de se mettre en place». Au final, le mobile, le numérique et le logiciel vont transformer tous les secteurs économiques.

 
Eléments-clés pour lancer votre start-up
Mais pour que votre start-up ait une chance de succès, il faut quelques éléments clés, et notamment:

  • Une masse critique suffisante de clients ;
  • Un équilibre entre la demande et l’offre de biens ;
  • De la confiance entre particuliers, qui ne se connaissent pas avant d’entamer une transaction. Cette confiance se construit grâce aux réseaux sociaux, à un historique de transaction ou encore une assurance ;
  • La capacité de proposer une expérience pratique, fluide et agréable à l’utilisateur.

 

Facteurs de succès
Outre ces éléments-clés, les nouvelles start-up du domaine doivent s’appuyer sur les facteurs suivants:

  • Créer un design attrayant: «un grand nombre de fondateurs des nouvelles start-up de l’économie collaborative sont designers». L’approche de création du produit ou de l’application doit être centrée sur les utilisateurs finaux et la convivialité d’utilisation.
  • Mettre en place une vraie communauté: il s’agit d’une façon intelligente de générer la confiance, notamment en organisant des rencontres informelles. Le marketing de votre start-up doit être lié à la communauté et celle-ci passe avant les aspects commerciaux.
  • Utiliser le «storytelling»: le site de votre start-up doit permettre un partage d’expériences. Ainsi, la gestion de la communication se fait par la communauté et non pas par la start-up elle-même.
  • Etre pratique: il s’agit d’un élément-clé. Votre start-up parviendra à instaurer un changement de pratique uniquement lorsque les choses deviendront justement plus… pratiques. «En France par exemple, il est devenu plus pratique de prendre une co-voiture que le train en raison des horaires et liaisons difficiles par le rail.»
  • Utiliser les données à bon escient: il est important d’observer les usages et habitudes de votre communauté. Cette observation permet d’améliorer vos prestations.
  • Miser sur le mobile: les développements les plus importants se font sur le mobile actuellement. Les services collaboratifs de demain seront mobiles et non plus basés uniquement sur des sites internet.


 
Propos recueillis le 31.01.2014 lors de la Conférence TechnoArk


  • Share/Bookmark

→ 1 commentaireCatégorie(s) : Actualités

1 réponse pour le moment ↓

  • 1 aymkilaux // 10 mars 2014 à 11:14

    Face à la crise économique, au développement de l’isolement des personnes en ville ou à la campagne, aux alertes sur le devenir de notre planète, de nombreuses initiatives individuelles ou collectives existent au sein d’une tendance que l’on nomme de plus en plus souvent « économie solidaire » ou « économie collaborative ».

    Le phénomène se développe de plus en plus rapidement sous différentes formes, gratuites, associatives et même commerciales, preuve que le nombre de personnes concernées et impliquées est toujours plus important, justifiant parfois de gros investissements liés à la création d’entreprises ou de sites web aux ambitions commerciales affirmées.

    Pour vous aider à vous y retrouver dans cette jungle des propositions d’entraide et des propositions commerciales nous tenterons au fil du temps de recenser les différents sites web qui éxistent déjà ou qui verront le jour. Nous comptons sur votre aide pour nous signaler les sites qui ne manqueront pas de passer à travers les mailles de notre filet…. A suivre sur http://www.merci-de-rien.com/se-faire-aider.php

Laisser un commentaire

Envoyer

Powered by WP Hashcash