Home

09.08.2017

En Tanzanie, sur les traces de la gagnante de l’Arkathon Hacking Health Valais

Une pionnière suisse : c’est ainsi que la RTS décrit Valérie d’Acremont, médecin à la Polyclinique médicale universitaire de Lausanne (PMU) et gagnante du dernier hackathon organisé à Sierre par Swiss Digital Health et la Fondation The Ark.

La médecin vaudoise passe son temps entre la Suisse et la Tanzanie et travaille sur les fièvres tropicales. Dans le reportage de la RTS, le résultat de son projet réalisé à l’Arkathon Hacking Health Valais est bien visible : une plateforme informatique d’aide à la décision, disponible sur tablette tactile.

Valérie d’Acremont est "courageuse et investie", précise la RTS. En Tanzanie, le personnel soignant a très peu de moyens de diagnostic et très souvent des antibiotiques sont administrés à tort. Pour éviter cela, la médecin a créé un arbre décisionnel, sur la base de ses recherches. Cet algorithme permet de mieux diagnostiquer la maladie des patients. Cet arbre décisionnel, qui n’était que disponible en version papier, a été "transformé" en plateforme informatique lors du week-end de l’Arkathon Hacking Health, grâce au travail d’une équipe de jeunes informaticiens issus de l’entreprise Wavemind à Yverdon.

 

 

Source: RTS

comments powered by Disqus
Fondation The Ark - Route du Rawyl 47 - 1950 Sion - Suisse | Intranet The Ark