Home

22.11.2013

«Enthousiasme et espoir» autour du nouveau Campus EPFL Valais Wallis

Forum_Business_Valais«Le Campus EPFL Valais Wallis est une ambition pour notre canton», a affirmé le conseiller d’Etat Jean-Michel Cina jeudi soir à Sierre. Il s’exprimait lors du Forum Business Valais, placé sur le thème de l’arrivée de l’EPFL en Valais. Cette conférence a rassemblé plus de 200 personnes. «Allons-y avec enthousiasme et espoir», a souligné Jean-Michel Cina.
 


De son côté, le Président de la Ville de Sion Marcel Maurer a évoqué les risques d’un tel projet. Toutefois, selon lui, «oser c’est risqué, ne pas oser c’est encore plus risqué !» Il y a un gros potentiel dans la capitale valaisanne. La ville est en train de libérer des terrains au sud de la gare pour certainement y voir fleurir de futures entreprises à la suite du Campus. Pour les étudiants valaisans, Marcel Maurer a précisé développer les compétences acquises en restant en Valais était un atout non négligeable.
 

Une utopie qui devient réalité
 
Serge Métrailler, le directeur de l’Association valaisanne des entrepreneurs (AVE), reste lui aussi optimiste. Selon lui, «un campus universitaire en Valais, c’est une utopie qui devient réalité.» 380 millions seront nécessaires pour la construction du Campus. La plupart de cet investissement ira directement aux entreprises du domaine de la construction. Après la construction, le Campus attirera d’autres entreprises, ce qui pourra certainement donner un coup de pouce aux entreprises locales.

«Le matching entre la HES-SO et The Ark aboutit à des projets concrets», a précisé pour sa part François Seppey, directeur de la HES-SO Valais/Wallis et Président de la Fondation The Ark. La collaboration entre la HES-SO et l’économie fonctionne déjà aujourd’hui. Des projets concrets sont déjà mis sur le marché. «On peut amener quelque chose en terme d’innovation et de développement économique», affirme-t-il. Le meilleur reste donc à venir.
 

«Terreau fertile»
 
Le dernier orateur de la soirée, Marc-André Berclaz, directeur opérationnel du Pôle EPFL Valais Wallis, a remarqué que pour réussir un projet, il fallait être dans un «terreau fertile». C’est le cas en Valais. Le nouveau Campus accueillera des professeurs, dont certains viennent de très loin. Selon Marc-André Berclaz, il s’agit «d’utiliser le Valais comme une expérience»

Pour rappel, les premiers travaux du Campus EPFL Valais-Wallis sont en cours. L’EPFL devrait pouvoir s’installer dès l’automne prochain.

comments powered by Disqus
Fondation The Ark - Route du Rawyl 47 - 1950 Sion - Suisse | Intranet The Ark