Home

14.04.2016

Jeux vidéo au service de la science grâce à une start-up valaisanne

Mettre à contribution des jeux multijoueurs en ligne pour faire avancer la science : telle est l’idée de base développée par la start-up MMOS (Massively Multiplayer Online Science), basée au BioArk de Monthey. La première expérience, mise en place avec le jeu EVE Online, a dépassé toutes les attentes, puisque plus de 4,5 millions d’images ont déjà pu être classées et traitées.
 

L’histoire de MMOS a commencé il y a environ deux ans, sur un balcon à Genève. Les deux cofondateurs de MMOS, le physicien Bernard Revaz et l’informaticien Attila Szantner, ont eu l’idée d’intégrer les problématiques des sciences de la vie dans les jeux vidéo multijoueurs en ligne. Ce qui n’était qu’une idée il y a 24 mois est devenu une réalité aujourd’hui.

Travail titanesque
Le lancement du projet Discovery s’est concrétisé en mars dernier, sur les serveurs du jeu en ligne EVE Online Tranquility. Le but était de proposer une interface supplémentaire aux amateurs de ce jeu de simulation spatiale leur permettant de prendre quelques instants pour classer des images de protéines, et ainsi mieux déterminer leur localisation dans les cellules.

Il s’agit d’un travail titanesque, puisque le Royal Institute of Technology (KTH) en Suède d’où proviennent les données dispose d’une énorme base de données de photos. Dans les quatre premières heures du lancement, plus de 450'000 classements d’images ont été réalisés, avec un pic à 800 par minute. Actuellement, plus de 4,5 millions d’images ont été traitées par les joueurs d’Eve Online.

Autres collaborations fructueuses à venir
« C’est la première fois qu’une partie scientifique est intégré à un jeu vidéo majeur. C’est historique du point de vue des jeux vidéo, mais également du côté scientifique », précise Attila Szantner.

« Nous espérons que notre exemple puisse poser les bases d’autres collaborations fructueuses entre la science et les jeux vidéo dans le futur », souligne Andie Nordgren, producteur exécutif d’Eve Online. C’est également le but des fondateurs de MMOS, afin de pouvoir développer au mieux leur concept et ainsi faire avancer la science.

Plateforme de référence
Suite au succès de ce projet, MMOS s'est fixé comme objectif de devenir la plateforme de référence offrant aux communautés en ligne de nouvelles activités en lien avec le traitement de données massives. Grâce à MMOS, de nouvelles ressources seront disponibles pour résoudre les problèmes les plus complexes de notre temps, dans les domaines scientifiques, humanitaires ou encore environnementaux.
 

Informations complémentaires : http://mmos.ch/
Source : blog MMOS
Crédit photowww.eveonline.com

comments powered by Disqus
Fondation The Ark - Route du Rawyl 47 - 1950 Sion - Suisse | Intranet The Ark