Home

21.03.2017

La CTI débloque 60 millions de francs pour soutenir les projets d’innovation de PME

Appliquées par la Commission pour la technologie et l’innovation (CTI) sur mandat du Conseil fédéral et du Parlement, les mesures spéciales 2016 contre le franc fort ont pris fin. En tout, 161 projets d’innovation de PME exportatrices ont été approuvés et le crédit supplémentaire de 61 millions de francs a été presque totalement épuisé.  

 

De début juillet à fin décembre 2016, 335 demandes d’encouragement ont été évaluées dans le cadre des mesures spéciales, représentant un crédit de 142 millions de francs. Au total, 161 projets ont été approuvés, pour un volume de 60,3 millions de francs, ce qui représente un taux d’acceptation d’environ 48 %. La qualité des demandes a été le critère décisif lors de l’évaluation. Chaque demande a été minutieusement examinée par des experts indépendants issus des domaines de la science et de l’économie afin d’attester l’existence d’un lien avec le franc fort et de garantir la qualité des projets approuvés.

Les conditions assouplies des mesures spéciales ont rencontré une forte demande des PME. La participation propre des entreprises et la contribution en espèces ont pu être réduites pour 90 projets. Dans six cas, seule la participation propre a été réduite et dans 65 cas, seule la contribution en espèces. Les PME ont également fortement sollicité les conseillers/ères en innovation de la CTI, qui soutiennent les entreprises dans leurs projets d’innovation.

 

Une grande variété dans les projets, provenant principalement du domaine de l’ingénierie
La majeure partie des projets approuvés (68 cas, soit 24 millions de francs) relève du domaine de l’ingénierie, ce qui s’explique notamment par le fait que l’industrie des machines, des équipements électriques et des métaux (MEM), avec ses nombreuses PME, fait partie de ce secteur et qu’elle compte parmi les plus gros exportateurs du pays.

Les projets approuvés couvrent un large spectre de sujets. Par exemple, une équipe de projet de Suisse orientale souhaite développer un système de contrôle pour les câbles en textile de haute performance. Ce système doit permettre d’évaluer précisément l’état des câbles d’ascenseurs et de téléphériques. Une autre équipe démarre des travaux sur un robot capable de câbler des armoires de commande électriques et des installations de distribution, rentable même lors de production en petite série. Ces deux produits pourraient rencontrer un franc succès sur les marchés internationaux.

Dans son rapport d’activités pour l’exercice 2016, la CTI rendra compte de manière détaillée du résultat des mesures spéciales.

 

Informations complémentaires : www.kti.admin.ch/mesuresspeciales     

 

Source : communiqué de presse Conseil fédéral

 

comments powered by Disqus
Fondation The Ark - Route du Rawyl 47 - 1950 Sion - Suisse | Intranet The Ark