Home

09.07.2018

Le défi du financement d’Industrie 4.0

Digitalisation

De nombreuses PME industrielles affichent des marges négatives après toutes ces années difficiles. De ce fait, un certain nombre d'entre elles n’ont qu’un accès limité ou pas du tout aux crédits bancaires classiques. Cette complication est aussi valable pour le financement d’Industrie 4.0 du fait de sa grande complexité.

Swissmem et l’Association suisse des banquiers ont relevé ce défi en élaborant conjointement un document de travail.

Elles sont parvenues aux constatations suivantes : le fait que le projet d’Industrie 4.0 pourrait échouer au financement non accordé par les banques est souvent dû au manque de compréhension de la partie opposée. En cas de doute, les banques ne voient pas en quoi le projet Industrie 4.0 pourrait constituer un investissement générant des liquidités. Et les PME qui demandent un crédit ne parviennent pas à exposer de manière plausible pourquoi cet investissement est absolument nécessaire pour développer l'entreprise. Les deux côtés y voient un « besoin de formation » dans leurs milieux.

Swissmem élabore des mesures d’application concrètes pour soutenir les entreprises MEM qui ont besoin d’un financement bancaire pour les projets Industrie 4.0. L'étude détaillée réalisée par Swissmem et l'Association suisse des banquiers est disponible ici, sous format PDF.

 

Source : Communiqué de presse Swissmem

 

comments powered by Disqus
Fondation The Ark - Route du Rawyl 47 - 1950 Sion - Suisse | Intranet The Ark