Home

28.03.2014

Parc national d’innovation: avec le Valais ?

Sans-titre-1L'EPFL et les cantons du Valais, de Fribourg, de Neuchâtel, de Vaud et de Genève ont décidé d'unir leurs forces pour contribuer à la création du futur Parc national d'innovation. Ils ont déposé ce vendredi un dossier de présentation du hub EPFL décentralisé de la Suisse occidentale qu'ils vont développer. L'ambition affirmée est de donner à la Suisse qui innove la visibilité mondiale qu'elle mérite. Le Quartier de l’innovation et le Biopôle à Lausanne, le Campus Biotech à Genève, Microcity à Neuchâtel, Energypolis à Sion et Blue Factory à Fribourg formeront le cœur du hub EPFL de Suisse occidentale.

Né de la volonté des Chambres fédérales, le projet de Parc national d'innovation (PNI) est appelé à créer une vitrine internationale et à renforcer la position de la Suisse sur la carte mondiale de l'innovation scientifique et technologique. Il a pour objectif d’attirer des entreprises suisses et étrangères ayant besoin de recherche de pointe et de technologies disruptives pour développer de nouveaux marchés. Fédérateur de compétences et porteur de prospérité, le PNI affirme l'ambition de la Suisse de donner à son formidable potentiel d'innovation et de transfert de technologies de pointe la visibilité qu'ils méritent.

Comme en a décidé la Conférence des directeurs cantonaux de l'économie publique (CDEP) le 20 juin 2013, le rôle prépondérant des deux EPF est reconnu. Ainsi, les deux EPF seront les hubs du réseau, qui comptera également quelques sites secondaires sélectionnés ultérieurement par la CDEP. Le parlement fédéral ratifiera l'organisation définitive du PNI en 2015.

Enthousiasme
L'enthousiasme avec lequel l'EPFL et les cantons de Suisse occidentale s'engagent dans le projet reflète le positionnement de la région dans le développement des technologies de pointe. L'EPFL joue évidemment un rôle central dans le système d'innovation de Suisse occidentale, qui se nourrit aussi de la présence de quatre universités, de la plus grande HES de Suisse, de deux hôpitaux universitaires et d'instituts de recherche renommés tels que le CSEM et le CERN. Aujourd'hui déjà, cette densité exceptionnelle de compétences apporte une contribution décisive au rayonnement de la Suisse qui innove.

Le réseau de l'EPFL structure naturellement le hub de Suisse occidentale. Au-delà son campus principal de Lausanne, avec en particulier le Quartier de l’Innovation existant et Biopole, des sites spécialisés de la haute école se développent en effet à Neuchâtel (Microcity), Sion (Energypolis), Fribourg (Bluefactory) et Genève (Campus Biotech). Le hub décentralisé se calquera sur les domaines d'excellence de chacun des sites. Une déclaration d'intention (Memorandum of Understanding) est d'ores et déjà validée par les partenaires. Ce texte définit notamment des structures de gouvernance et de représentation communes, au sein desquelles figurent les cantons et l'EPFL.

Cadre ambitieux et pragmatique
Afin de développer les collaborations de proximité entre l'EPFL et les acteurs académiques et économiques présents sur les différents sites, des structures de gouvernance locales seront créées sous la conduite de chaque canton. En collaboration étroite avec les promotions économiques cantonales, elles apporteront notamment un support adéquat pour accueillir des entrepreneurs et des sociétés innovantes désireuses de s'implanter à proximité des pôles d'excellence du hub.

Grâce à ce dispositif, la Suisse occidentale prend les devants pour mettre en place un cadre original, ambitieux et pragmatique, pour maximiser dans le cadre du PNI, à la fois les retombées économiques et la visibilité internationale de la capacité d'innovation de la Suisse.
 
 
Source:
communiqué de presse CDEP-SO

Crédit photo: Le Nouvelliste

comments powered by Disqus
Fondation The Ark - Route du Rawyl 47 - 1950 Sion - Suisse | Intranet The Ark