Home

13.09.2018

Pays-Bas : une plateforme pour mieux analyser les données du réseau électrique

Pour sa 8e édition, l’Event Smart Energy s’est notamment intéressé au paysage énergétique des Pays-Bas. Pour ce faire, différents orateurs hollandais se sont succédés et ont présenté les dernières innovations de ce pays où plus de 80% de l’énergie produite est issue du gaz naturel. René Kerkmeester, Leader Corporate Digital Transformation chez TenneT, s’est attardé sur la digitalisation de l’énergie dans son pays.


L’entreprise TenneT est un opérateur réseau, qui travaille notamment aux Pays-Bas et en Allemagne. Celle-ci dessert plus de 41 millions d’utilisateurs finaux, ce qui en fait le premier gestionnaire de réseau électrique transfrontalier d’Europe. TenneT souhaite aujourd’hui utiliser de nouvelles technologies, en particulier l’intelligence artificielle et le Building Information Modelling (BIM), pour effectuer sa transition énergétique.


Les données, la clé de la digitalisation
Durant sa présentation, René Kerkmeester a présenté la feuille de route du programme de digitalisation de TenneT. La première étape est de développer une plateforme de données, afin que celles-ci soient disponibles pour les acteurs qui en ont besoin. « Concernant les données, nous avons les solutions pour être le moteur du changement. Mais il faut créer les capacités pour ce changement », précise René Kerkmeester. 

Cela passe concrètement par la mise en place de « data hub » qui reçoivent et traitent toutes les informations (valeurs des compteurs, renseignements client, facturation, …) et facilitent la communication entre les différents acteurs (fournisseurs, distributeurs, …). Les clients sont propriétaires de leurs données et ont le mandat de les transmettre. Tout se joue dès lors au niveau du client, sans intermédiaire. Cela nécessitera un changement de législation à moyen terme. Aux Pays-Bas, ce type de data hub vont prochainement voir le jour et permettront de mieux gérer les données au niveau national.

TenneT travaille actuellement sur plusieurs projets pilotes utilisant la technologie blockchain pour optimiser l’utilisation de ces données.

 

De nouveaux outils au service des données
TenneT a développé sa propre plateforme de gestion de données, la TenneT Data Platfom. Elle permet de collecter, stocker et agréger une masse de données importante et de faire une analyse de données très rapidement. Tout utilisateur de la plateforme est alors capable de comprendre ces données et de les utiliser.

De même, l’entreprise a créé le TenneT Data Lab, qui se définit comme une plateforme d'innovation, qui vise à améliorer l'utilisation de (nouvelles) sources de données et d'outils analytiques puissants. Les scientifiques qui y travaillent cherchent à comprendre les enjeux commerciaux de cas réels, en analysant les données, et créent de nouveaux algorithmes de données, capables de rendre ces dernières utilisables.

 

Montrer les avantages de cette nouvelle manière de faire
Face aux changements, il y a toujours des résistances. Et le nouveau modèle proposé par TenneT ne fait pas exception. Dès lors, il s’agit de « le vendre à l’intérieur, pour que les gens participent et soient enthousiastes », explique René Kerkmeester. Un véritable travail devra être effectué pour éduquer les gens afin que ces données soient utilisées. L’intervenant conclut sa présentation sur une note positive : « Il y a aujourd’hui de la résistance des organisations face à ces changements mais, pas à pas, les gens vont se rendre compte du potentiel. »
 

Propos recueillis le 31 août 2018 lors de l’Event Smart Energy


 

comments powered by Disqus
Fondation The Ark - Route du Rawyl 47 - 1950 Sion - Suisse | Intranet The Ark