Home

26.09.2017

Transformation digitale : quel avenir pour les entreprises ?

InnoVibes
InnoVibes - septembre 2017

C’est au PhytoArk de Conthey que s’est déroulée la quatrième rencontre InnoVibes. A cette occasion, François Rodriguez, Managing Director chez CREA à Lausanne, s’est attardé sur la question suivante : Quel avenir digital pour les entreprises ? Une cinquantaine de participants ont pu bénéficier de ses conseils, qu’ils pourront certainement appliquer dans leur prochaine stratégie marketing !

Fier de ses 25 années d’expérience en transformation digitale, François Rodriguez débute sa présentation en soulignant l’importance de la formation, tout au long de la vie professionnelle. Préparer les entreprises à la transformation digitale, c’est l’une des principales missions de l’école CREA. Elle propose notamment des formations bachelor et master en marketing digital, ainsi que des formations continues qui offrent la possibilité aux entreprises de se former en commun.
 

Maîtriser les nouveaux facteurs avant d’établir sa stratégie digitale !
Avec l’avènement des nouvelles technologies et du digital, les entreprises doivent prendre en compte différents vecteurs de changement. Une récente étude souligne que 77% des entreprises suisses admettent manquer de connaissances digitales pour aborder le marché actuel. Pour François Rodriguez, les vecteurs de changement se regroupent en trois catégories, auxquelles les entreprises doivent faire face : 

  • le « Cost Value » : l’arrivée de nouvelles entreprises digitales qui ont engendré la gratuité de certaines prestations (exemples de Skype ou Whatsapp), ainsi que l’apparition d’outils de comparaison de prix (Booking).
  •  l’« Experience Value », qui permet d’enlever les points de friction d’un business existant, comme par exemple Netflix qui décentralise dans le cloud une « salle de cinéma géante » et qui peut être consommée directement chez soi.
  • le vecteur « Platform Value », qui développe très rapidement des plateformes digitales qui proposent une nouvelle façon de consommer, avec comme exemples principaux AirBnB et Uber.

Face à la digitalisation, « l’objectif est d’anticiper ces modifications et d’être vigilant sur ce qui se passe sur le marché », souligne François Rodriguez. Alors que 83% des entreprises suisses ressentent la pression de la digitalisation, seules 38% ont mis en place une stratégie digitale ! « Si vous êtes responsable marketing, je vous conseille de mettre vos baskets et d’y aller ! »
 

Des outils pour mieux connaître son marché et ses clients !
Pour répondre aux vecteurs de changement, les entreprises mettent progressivement en place différents moyens qui permettent d’amener ces évolutions au cœur de leurs activités. En effet, on constate l’arrivée et la multiplication d’outils de veille, de surveillance de marché et de surveillance de ses concurrents. « C’est à partir du moment où vous comprenez ce qui se passe au niveau de l’influence client que vous pouvez travailler sur vos valeurs de marque et sur qui vous êtes réellement, » explique François Rodriguez.

La digitalisation ne consiste pas à déshumaniser les gens, mais plutôt à leur fournir des outils pour agir efficacement avec le client. Les chiffres parlent d’eux-mêmes, aujourd’hui tout a changé : « lorsqu’un client consulte votre site internet, il est pressé et veut une réponse directe (seuls 36% des clients passent plus de cinq minutes sur le site web d’une entreprise). De plus, 79% des clients accordent de l’importance aux commentaires sur votre entreprise ». Grâce aux nouvelles technologies, l’entrepreneur peut maintenant communiquer directement avec ses clients sur les réseaux sociaux et utiliser leurs feedbacks pour s’améliorer.
 

Utiliser la digitalisation pour promouvoir ses produits : focus sur l’expérience !
Se basant sur les données récoltées, l’entrepreneur prend des décisions réfléchies quant à sa stratégie de communication digitale. Lorsqu’il communique, il s’appuie sur l’expérience, sur ce qui le différencie de ses concurrents, plutôt que sur la présentation de l’entreprise. « En effet, lorsqu’un utilisateur est sur votre site, c’est qu’il vous connait. Il faut donc que vous vous attardiez sur le pourquoi vous plutôt qu’un autre », précise François Rodriguez.

Le conférencier termine avec quelques astuces de communication digitale. Il souligne qu’au jour d’aujourd’hui, il est nécessaire d’exécuter rapidement sa stratégie digitale. En effet, « l’entrepreneur ne doit pas essayer de faire le produit parfait dans cinq ans, mais plutôt des petites choses pas à pas, en apprenant de ses expériences ! ». De même, toute entreprise doit chercher à surprendre l’utilisateur final et créer un écosystème digital. Et finalement, ne pas oublier d’être orienté mobile !
 

Retrouvez la présentation power-point de M. Rodriguez ainsi que les photos de la rencontre sur le site InnoVibes !


Propos recueillis le 19 septembre, au PhytoArk de Conthey
 

comments powered by Disqus
Fondation The Ark - Route du Rawyl 47 - 1950 Sion - Suisse | Intranet The Ark