Home

09.12.2014

Un programme européen: à quoi ça sert pour une PME valaisanne?

Quelle est l’utilité pour une PME de s’engager dans un programme de recherche européen comme Horizon 2020? A l’occasion de la dernière rencontre de l’Incubateur The Ark, Yann Rodriguez, membre de la direction de la jeune entreprise valaisanne KeyLemon, a donné quelques pistes intéressantes. Celles-ci devraient motiver les PME valaisannes à s’engager dans ce grand projet européen, doté de 80 milliards d’euros sur 7 ans.  

«La recherche et le développement sont primordiaux pour une entreprise technologique comme KeyLemon», rappelle Yann Rodriguez en préambule. «Mais ce n’est pas souvent une priorité dans une start-up. Le partenariat avec les organismes académiques est donc important». Cela peut se faire au niveau cantonal (via la Fondation The Ark), au niveau fédéral (CTI) ou de manière plus large (via Euresearch).

Comment obtenir un projet?
«Après l’idée de base, il est vital de trouver un consortium. Cela se monte grâce aux réseaux académiques et industriels», note Yann Rodriguez. KeyLemon a sollicité trois projets européens, dont un a été accepté. «C’est une entreprise israélienne qui a contacté KeyLemon au moment de mettre sur pied le projet. C’est vraiment à travers le réseau qu’ils ont pensé à nous». La notion de réseau est donc fondamentale. Il s’agit, pour les PME, d’identifier qui peut les aider, en s’appuyant notamment sur les compétences d’Euresearch.

Quels efforts un projet européen implique-t-il?
Le travail est conséquent, mais il varie selon le coordinateur du projet et des outils qu’il a en mains pour répondre aux sollicitations administratives. Pendant le projet, il y a bien entendu des efforts administratifs à faire (séance, rapports…). Cela dépend aussi de l’aide que l’on peut solliciter, notamment pour la rédaction des documents.

Qu’est-ce que cela rapporte?
«Les projets européens apportent du cash dans les entreprises. Cela vous aide à payer la R&D», précise Yann Rodriguez. Par ailleurs, la technologie issue du projet permet de développer de nouvelles choses et d’acquérir de nouvelles compétences. Les projets européens amènent également de la visibilité pour les entreprises et lancent des signaux forts aux concurrents. «Enfin, cela vous amène des réseaux supplémentaires, et donc des opportunités pour de nouveaux business».

Retrouvez l'interview de Yann Rodriguez ici.

Informations complémentaires : www.keylemon.com

comments powered by Disqus
Fondation The Ark - Route du Rawyl 47 - 1950 Sion - Suisse | Intranet The Ark