Home

12.02.2018

Une ferme d’hydroliennes pourrait bien voir le jour à Lavey!

Huit mois après son installation à Lavey, le premier prototype suisse d’hydrolienne fluviale a largement dépassé les attentes de ses concepteurs. Un premier succès qui les encourage à poursuivre le projet. Une étude préliminaire pour la mise en place d’une ferme d’hydroliennes durera une année. Elle est soutenue par la Fondation The Ark, les Services Industriels de Lausanne (SIL), l’Office fédéral de l’énergie (OFEN), la HES-SO Valais et la PME valaisanne Stahleinbau GmbH.

 

Le prototype d’hydrolienne conçu par la HES-SO en collaboration avec Stahleinbau GmbH a tenu toutes ses promesses et même plus ! Au terme d’une phase d’essai de 6 mois, le prototype a développé un rendement global de 60%. Le dispositif présente ainsi des performances très concurrentielles aux technologies similaires développées à l’international. Ces excellents résultats ont fini de convaincre tous les intervenants du projet de persévérer dans cette voie en mettant à l’étude un projet plus grand sous forme de ferme hydroliennes, multipliant ainsi la production par dix. Une hydrolienne est l’équivalent aquatique d’une éolienne classique. Cette turbine hydraulique récupère l’énergie cinétique des courants marins ou fluviaux pour la transformer en électricité.


Des études préliminaires
Prérequis nécessaire à ce projet pilote, une étude de faisabilité. D’une durée de 12 mois, ces recherches devront permettre de déterminer notamment sa rentabilité et d’optimiser la conception du dispositif. Un prix de revient théorique pourra ainsi être déterminé. Tous ces éléments devraient permettre d’évaluer le potentiel de l’installation sur le marché.


Petite hydraulique, grands effets
Dans le sillage de la transition énergétique, les petites centrales hydroélectriques ont aussi leur rôle à jouer. Si 56% de la production électrique suisse est hydraulique, la petite contribue pour 10% à cet effort. Près de 3'400 GWh sont produits par ces petites exploitations.
Les partenaires historiques de ce projet ont d’ores et déjà donné leur feu vert pour la poursuite du projet. L’étude préliminaire devra donc démontrer s’il est possible de réduire les coûts, si plusieurs hydroliennes pourront être installées sur le site et enfin si un potentiel de rentabilité existe. Si ces trois éléments sont favorables, on pourrait voir entre 4 et 6 hydroliennes baigner dans le canal de fuite de Lavey avec une puissance installée de 10kW couvrant les besoins d’une vingtaine de foyers.


Le projet est soutenu financièrement et logistiquement par Stahleinbau GmbH, les Services Industriels de Lausanne, la Fondation The Ark, la HES-SO et l’Office fédéral de l’Energie. Il s’intègre aux activités du SCCER-SoE (Swiss Competence Center for Energy Research – Supply of Electricity).

 

 

comments powered by Disqus
Fondation The Ark - Route du Rawyl 47 - 1950 Sion - Suisse | Intranet The Ark