Home

04.09.2018

Une nouvelle société réunit quatre distributeurs d’énergie valaisans !

Face aux enjeux posés par la Stratégie énergétique 2050, la concurrence toujours plus vive sur le marché de l’énergie et les défis qui attendent les énergéticiens avec la libéralisation du marché, le Groupe SEIC-Télédis, ALTIS, les Services industriels de Fully et le service Electricité, Energies et Développement Durable de la Ville de Monthey (SED2) ont choisi de faire évoluer leur partenariat, initié en début d’année avec le produit de stockage solaire « Horizon ». Les quatre distributeurs viennent de fonder INERA, une nouvelle société présentée comme une alternative à la fusion.

« Cette nouvelle plateforme de compétences fédère des partenaires qui partagent une vision commune, résolument tournée vers les énergies renouvelables et la transition énergétique », explique Eloi Rossier, président de la commune de Bagnes et du conseil d’administration d’ALTIS. « Juridiquement, INERA prend la forme d’une société anonyme, dont les actionnaires sont le Groupe SEIC-Télédis, ALTIS, ainsi que les communes de Fully et de Monthey. »
 

Proposer une offre plus large pour une proximité renforcée
INERA offre aux quatre distributeurs de nouvelles perspectives, notamment dans les domaines de l’énergie, de l’eau ou du multimédia. « Les consommateurs veulent pouvoir produire leur énergie et l’utiliser quand bon leur semble, être connectés en haut débit en permanence, ou recharger leur véhicule électrique simplement et rapidement », explique Philippe Délèze, directeur de SEIC-Télédis. 

Pour répondre à cette demande, INERA souhaite continuer à développer sa solution de stockage solaire innovante Horizon, qui constitue une véritable alternative à la batterie. Elle propose également à ses clients les labels « greenelec » et « blueelec », qui certifient la provenance de l’électricité, soit 100% hydraulique pour le premier, ou issue d’un mix énergétique 100% renouvelable et valaisan pour le second. La jeune société s’est donné pour mission de diversifier son portefeuille et de se positionner dans de nouveaux domaines, comme ceux de la mobilité et des communautés d’autoconsommateurs.
 

Le nouveau net+ de l’énergie
Afin de conserver une certaine autonomie, les quatre entités à la base d’INERA ont opté pour la création d’un partenariat sous forme de société anonyme, plutôt qu’une fusion. « Même si nous partageons de nombreux points communs, chacune de nos entités a son histoire, ses domaines d’activités, ainsi que sa structure juridique propre. Un processus de fusion serait pour nous un processus juridique complexe et très long », complètent Edouard Fellay, président de Fully, et Daniel Moulin, responsable du dicastère Electricité, Energies et Développement Durable de la Ville de Monthey. 

C’est donc un modèle du type «net+» qui a été privilégié, soit celui d’une société commune transversale qui développe des produits et des services que distribuent les partenaires. Cette solution offre non seulement de la souplesse, mais facilite également le partage des savoir-faire et la mutualisation des compétences. A terme, d’importantes économies d’échelles, notamment en termes d’achats ou de recherche et développement, seront réalisées.
 

Source : communiqué de presse INERA

 

comments powered by Disqus
Fondation The Ark - Route du Rawyl 47 - 1950 Sion - Suisse | Intranet The Ark