Home

08.10.2018

Valais : essor économique, innovation et croissance !

Le numéro de fin septembre du magazine Bilan a consacré un dossier sur le canton du Valais et ses nombreuses innovations. Actuellement en Valais, l’heure est aux start-up, à l’innovation industrielle à grande échelle et aux concepts précurseurs. En comparaison avec les régions de montagne des pays avoisinants, le PIB valaisan et plus globalement l’économie du canton se développent rapidement. Plusieurs facteurs peuvent l’expliquer, notamment le rôle joué par l’incubateur de start-up de la Fondation The Ark.

Quand on pense aux tremplins de l’économie valaisanne, impossible de ne pas citer le Campus Energypolis. Réunissant sur un même pôle de compétences la HES-SO Valais-Wallis, l’incubateur The Ark et plus de 230 chercheurs, il « tire vers le haut toute la chaîne de valeur », précise Christophe Darbellay, conseiller d’Etat en charge de l’économie et de la formation.

Avec plus d’une centaine de collaborateurs, l’institut Idiap est également un des piliers de l’innovation valaisanne. Spécialisé dans le domaine de l’intelligence artificielle, l’Idiap s’est donné trois missions distinctes : la recherche, la formation et le transfert de technologie. Son directeur, Hervé Bourlard, est une référence dans le milieu scientifique en matière d’intelligence artificielle. Avec plus de 350 articles scientifiques rédigés, il a su apporter de nombreux résultats à l’industrie.


Des start-up à la pointe de l’innovation
Différentes start-up participent à la prospérité économique valaisanne et se distinguent aujourd’hui sur la scène internationale. Il s’agit notamment de Recapp et KeyLemon, toutes deux mentionnées dans l’article de Bilan. Accompagnées par The Ark, ces jeunes pousses sont actives dans la reconnaissance vocale multilingue pour la première, et la sécurité biométrique pour KeyLemon. Plus précisément, cette dernière développe des solutions de reconnaissance faciale pour mobile. Son acquisition par le groupe autrichien AMS début 2018 a mis la start-up sous les feux des projecteurs. Pour mener au mieux son intégration au sein du groupe, KeyLemon va progressivement se transformer en un département de recherche et développement.

Egalement soutenue par la Fondation The Ark, la start-up H55 est un excellent exemple d’innovation à la valaisanne. Avec pour objectif de fournir des systèmes de propulsion électrique pour le transport aérien, la société a déjà levé près de 5 millions de francs. H55 s’investit également dans différents projets pour le développement des énergies renouvelables, comme le projet Green Fly réalisé en partenariat avec la HES-SO Valais-Wallis. 


Des PMES industrielles qui investissent dans l’innovation
Les PME représentent une part non négligeable de l’économie de notre canton. Plusieurs projets industriels sont également présentés dans le rapport du magazine Bilan. L’entreprise DePuy Synthes, basée à Rarogne, développe des technologies médicales principalement dans le domaine de l’orthopédie. Elle se distingue par « ses qualités de fiabilité, son ouverture aux nouveautés et sa persévérance ». Des ingrédients essentiels pour obtenir des produits de qualité supérieure !

La société pharmaceutique Lonza à Viège, qui figure sur la liste des quatre principaux employeurs du canton, vient de lancer un nouveau projet appelé Ibex. Par la création de nouvelles molécules, Ibex permet de réduire d’au moins douze mois le temps d’arrivée sur le marché d’un médicament. Les partenaires du projet souhaitent construire cinq nouveaux bâtiments, avec quelque 200 emplois à la clé. Ces nombreux développements démontrent l’importance accordée à l’innovation par la Lonza, qui participe au succès de l’entreprise.

Retrouvez le dossier complet du magazine Bilan en suivant ce lien
 

Source : Bilan
 

comments powered by Disqus
Fondation The Ark - Route du Rawyl 47 - 1950 Sion - Suisse | Intranet The Ark