Home

13.11.2012

BioKaiZen remporte le Prix BioArk 2012

Lauréat Prix BioArk 2012 lowPrédire le développement de maladies comme le cancer grâce à des marqueurs biologiques ou «biomarqueurs»: telle est l’idée de la start-up BioKaiZen. Cette dernière a reçu mardi à Monthey le Prix BioArk 2012, l’un des plus importants prix jamais décernés dans le domaine des sciences de la vie en Suisse. BioKaiZen empoche ainsi la dotation de CHF 200'000.-, qui lui permettra de développer son projet sur le site technologique montheysan de BioArk.

Une vingtaine de projets ont été soumis à la décision du jury. Le prix a été remis mardi au BioArk de Monthey, devant une centaine de spécialistes du domaine des sciences de la vie.  «Le projet BioKaiZen était clairement le plus innovant. Grâce à un changement de paradigme dans les marqueurs biologiques, c’est la première fois que l'on peut envisager un dépistage massif de certains types de cancer», a souligné Vincent Mutel, président du Jury du Prix BioArk 2012.

Dérivé du passeport biologique
« Ce prix est une magnifique reconnaissance pour notre projet en développement. Il va lui donner un sérieux coup d’accélérateur», a précisé Pierre-Edouard Sottas de BioKaiZen.  L’approche de BioKaiZen est connue du grand public par le biais des fameux passeports biologiques des athlètes, qui contrôlent aujourd’hui plus de 10'000 sportifs dans le monde.
La start-up développera ses propres biomarqueurs, à partir des profils métaboliques des individus. Des tests de dépistage à faible coût pourront être appliqués à des maladies comme le cancer du sein ou de la prostate, mais également aux maladies cardio-vasculaires ou au diabète.
« Les premiers tests, notamment dans le domaine du diagnostic précoce du cancer des ovaires, ont donné des résultats bien meilleurs que toute autre approche », souligne Pierre-Edouard Sottas.

Dotation de CHF 200'000.-
BioKaiZen remporte donc ce prix, dont la dotation totale est de CHF 200'000.- (dont la moitié en cash). Au-delà de l’important soutien financier, il comprend également des prestations d’accompagnement et un hébergement (bureaux, laboratoires) sur le site du BioArk à Monthey. « BioArk, grâce à ce prix, se réjouit d’avoir pu attirer nombre de projets intéressants et innovants », précise Bernard Mudry, administrateur de BioArk.

Source et crédit photo: BioArk

comments powered by Disqus
Fondation The Ark - Route du Rawyl 47 - 1950 Sion - Suisse | Intranet The Ark