Home

08.01.2019

Création de l’institut de recherche Energie et Environnement

La HES-SO Valais-Wallis regroupe les compétences de la Haute Ecole d’Ingénierie (HEI) et de la Haute Ecole de Gestion (HEG) afin de créer le premier institut de recherche appliquée et développement (Ra&D) interdisciplinaire dédié à l’énergie et à l’environnement. L’objectif de cet institut est de développer un pôle de compétences complémentaires fort favorisant l’innovation dans un domaine clé pour le canton et d’amener un transfert technologique vers les entreprises. Il permettra également d’accentuer les synergies avec le pôle EPFL Valais-Wallis dans le cadre du Campus Energypolis et avec le Centre de recherches énergétiques et municipales (CREM) à Martigny.

Formation, recherche et innovation font partie des atouts sur lesquels le Conseil d’Etat désire s’appuyer afin d’atteindre les objectifs fixés dans le programme gouvernemental. Un des objectifs prioritaires dans le domaine de l’énergie et de l’environnement consiste à concrétiser les objectifs de la stratégie cantonale « Efficacité et approvisionnement en énergie » et des stratégies sectorielles « Forces hydrauliques », « Energie solaire photovoltaïque », « Energie éolienne » et « Gaz ». La HES-SO Valais-Wallis déjà active dans ces thématiques notamment au travers de sa filière Energie et techniques environnementales, son orientation Management de l’énergie, et l’axe interdisciplinaire de recherche Energie a décidé d’aller un pas plus loin en transformant cet axe et en regroupant les compétences de l’institution au sein d’un pôle de recherche.  
 

L’interdisciplinarité un atout indéniable

Le nouvel institut Energie et Environnement mêlera des compétences techniques, économiques et sociales qui permettront de développer des projets et de répondre à des problématiques avec une vision large et non de manière sectorisée. Les principaux domaines de recherche porteront sur les énergies renouvelables, la mobilité, l’environnement et les smart grid avec en toile de fond l’efficacité énergétique. Ces recherches s’appuieront sur les compétences des professeurs en hydraulique, smart cities, e-energy, chimie verte, composants énergétiques, marchés et politiques énergétiques ou acceptance sociale. Actif dans des projets interdisciplinaires nécessitant la collaboration de deux hautes écoles voire plus, ce nouvel institut représente un atout indéniable pour le futur de la HES-SO Valais-Wallis et son positionnement dans le paysage cantonal et national de la recherche appliquée.
 

Un projet ambitieux

Fort de 60 personnes dont 19 professeurs enseignant dans les filières Energie et techniques environnementales, Economie d’entreprise, Technologies du vivant, Systèmes industriels et Informatique de gestion, ce nouvel institut, issu d’un regroupement de ressources, sera un des plus importants de la HES-SO Valais-Wallis. Il sera doté d’un budget de 5 millions de francs. A sa tête, M. Pierre Roduit professeur HES ordinaire est titulaire d’un doctorat en sciences de l’EPFL acquis après un master en microtechnique auprès de la même institution. M. Roduit est actif en tant que professeur HES ordinaire au sein de la HEI depuis 2009. A ce titre, il a été engagé dans de multiples projets au sein de l’institut Systèmes industriels dans lesquels il a contribué à développer la dimension interdisciplinaire, comme par exemple SEMIAH ou GoFlex, projets dédiés à la gestion des énergies renouvelables.

L’institut Energie et Environnement sera actif dès le 1er janvier 2019, il sera géré par un comité composé de 4 à 7 personnes et, afin de garder un lien fort avec le terrain, appuyé par un comité externe composé d’industriels, d’offices cantonaux et de partenaires. Il est prêt à aider le Valais et ses acteurs de l’énergie à réussir la transition énergétique voulue par la population suisse.


Source : HES-SO Valais-Wallis

 

comments powered by Disqus
Fondation The Ark - Route du Rawyl 47 - 1950 Sion - Suisse | Intranet The Ark