Home

09.09.2013

Des réseaux plus flexibles grâce au Smart Energy

dossier sponsoring smart energy_13_FRLa transition énergétique est inéluctable. Les réseaux vont devenir plus intelligents et devront miser sur la flexibilité, grâce à de nouvelles technologies à développer. La seule incertitude est le calendrier. La transition sera-t-elle achevée en 2020 ou en 2050? En attendant, cette incertitude n’est pas idéale pour les business models des entreprises du domaine.  Voilà quelques enseignements de la journée nationale Smart Energy, qui a eu lieu vendredi à Sion.

«Pas moins de 160 spécialistes du domaine de l’énergie ont participé à cette troisième édition. C’est un succès populaire, mais également un succès sur le fond, avec des débats intéressants», a précisé Paul-André Vogel, modérateur de la journée au nom de la Fondation The Ark.  La 4e édition est d’ores et déjà fixée au 5 septembre 2014.

Révolution technologique
«Il y aura un grand travail de recherche et développement à faire, puisque la transition énergétique est une révolution technologique», a précisé lors des débats Daniel Ramsauer, directeur de BET-Dynamo Suisse.  Visiblement, tous les spécialistes s’accordent à dire que l’on sait où l’on va, et que les réseaux électriques seront plus intelligents.

Toutefois, l’inconnue est au niveau du calendrier de mise en œuvre de ces réseaux intelligents et du financement. Ces interrogations sont embêtantes pour les business models des entreprises du domaine.

Foi dans le pompage-turbinage
Les débats de la journée Smart Energy ont tourné également autour de la nécessité d’avoir des technologies de stockage. Dans ce domaine, les intervenants ont affirmé leur confiance dans le pompage-turbinage, cher au Valais. Selon plusieurs intervenants, c’est la seule technologie de stockage aboutie à ce jour. Le projet Nant de Drance garde donc tout son intérêt.

Une autre priorité est d’arriver à flexibiliser le réseau électrique sans devoir le redimensionner. C’est dans ce contexte que les mesures fines et les simulations deviennent importantes. L’énergie de réglage joue alors un rôle essentiel, pour autant qu’elle puisse être valorisée sur les marchés de l’énergie.

Enfin, le négoce d’énergie va prendre de plus en plus d’importance, dans le cadre d’un réseau européen interconnecté. De grands défis sont à prévoir dans ce domaine.

 

Abonnez-vous à la Newsletter Energy de la Fondation The Ark pour recevoir par e-mail le compte-rendu détaillé de cette conférence!

Lire le compte-rendu publié dans l'Agefi du 09.09.13 (article signé François Praz)

comments powered by Disqus
Fondation The Ark - Route du Rawyl 47 - 1950 Sion - Suisse | Intranet The Ark