Home

22.10.2012

Entrepreneurs: appâtez les journalistes avec des sujets intéressants!

Dans la société actuelle, avec les moyens techniques à disposition, il est facile de communiquer avec la presse. Toutefois, il est plus difficile de bien communiquer avec elle. Les entrepreneurs qui veulent faire parler de leur entreprise dans les médias doivent absolument travailler leurs messages afin d’appâter au mieux les journalistes. C’est la conviction d’Elisabeth Gordon, journaliste spécialisée, qui s’exprimait récemment lors de la rencontre de l’Incubateur The Ark au TechnoArk à Sierre. «Les journalistes ne sont pas tous méchants et ne sont pas persuadés que vous avez quelque chose à cacher», précise Elisabeth Gordon.  Dans la grande majorité des cas, les journalistes sont assez neutres et n’ont pas spécialement envie de piéger les entrepreneurs. Par contre, les représentants de la presse n’ont pas forcément toujours le même point de vue que l’entrepreneur. Par ailleurs, il ne suffit pas de communiquer avec les médias. Il faut bien communiquer, et c’est important pour la visibilité de l’entreprise.  Par exemple lors d’une interview, l’entrepreneur doit être le plus honnête, le plus simple et le plus clair possible dans ses réponses. « Ne pensez pas à vous mais aux gens à qui les messages sont destinés », souligne Elisabeth Gordon.  Il convient également de prévoir une petite phrase bien tournée, qui permet de résumer le message. C’est très utile, notamment en radio.

illustration-communiquer-médias2012

Droit de regard uniquement pour les citations Il n’y a pas de droit de regard sur le produit fini d’un journaliste radio ou TV. Ce n’est matériellement pas réalisable. Les contraintes de temps rendent toute relecture impossible pour ce type de médias. Pour ce qui est de la presse écrite, il est possible de demander à relire les citations, mises en contexte. « Le journaliste a le droit de poser des questions ou de ne pas être d’accord avec vous ». Par contre, les citations doivent être correctes, puisqu’elles engagent celui qui les a prononcées.  « Cela fait partie des règles journalistiques ». Trois moyens pour contacter les médias Il y a trois manières principales de contacter la presse :
  • via un contact direct avec un seul journaliste : l’information « exclusive », si elle est intéressante, a un fort impact au sein des médias. Il faut par contre formater le message en fonction du média et du public-cible.
  • diffuser un communiqué de presse : « ce n’est pas parce que l’on envoie des communiqués que la presse va le reprendre ». Tous les jours, les journalistes sont bombardés de communiqués. Ils sélectionnent leurs sujets en fonction de l’intérêt et du côté « sexy ». C’est à l'entrepreneur d’appâter les journalistes via un sujet intéressant, nouveau ou qui concerne les gens.
  • organiser une conférence de presse : ceci est nécessaire uniquement si le sujet est très important.
Les journalistes ne font pas de promotion. Toutefois,  «le seul fait que l’on mentionne le nom de votre entreprise dans une émission ou un journal est très positif». L’impact est plus important qu’une annonce publicitaire, et en plus, c’est gratuit ! Tenir compte des contraintes Le métier de journaliste a ses propres contraintes, notamment le temps. Les journalistes sont également  assez peu spécialisés. « Un correspondant en Valais doit traiter d’un grand nombre de sujets politiques, culturels, économiques, … ».  Il est également possible que le journaliste soit "forcé" de faire un sujet. Il faut donc l’intéresser au sujet. Enfin, il ne faut pas oublier que les médias sont des produits qui se vendent. « C’est aussi une contrainte pour les journalistes ». Il faut tenir compte de ces contraintes lors des communications vers la presse. Source : Fondation The Ark, propos recueillis le 19.10.2012
comments powered by Disqus
Fondation The Ark - Route du Rawyl 47 - 1950 Sion - Suisse | Intranet The Ark