Home

25.08.2016

L’« ubérisation » de l’énergie, c’est pour quand ?

L’ubérisation: ce terme est très récent, si bien qu’il vient tout juste de faire son entrée dans l’édition 2017 du dictionnaire Robert. Il tire son nom de l'entreprise américaine Uber et décrit un phénomène relativement nouveau dans l'économie, mais qui a tendance à se développer de manière exponentielle: l'utilisation de services permettant aux professionnels et aux clients de se mettre en contact direct grâce à l'utilisation des nouvelles technologies. La mutualisation de la gestion administrative et des infrastructures lourdes permet ainsi de réduire le coût de revient ainsi que les formalités. La 6e journée Smart Energy de Sion (8 septembre) évoquera notamment ce phénomène et ses éventuelles implications pour le domaine de l’énergie.

 

Les moyens technologiques pour permettre le développement de cette ubérisation sont bien présents en Suisse :  la généralisation du haut débit, de l'internet mobile, des smartphones et de la géolocalisation.

Limitée au début aux taxis, cette pratique s’est étendue à un grand nombre de domaines au fil du temps, renforçant l’idée d’une économie de plus en plus collaborative. Mais ces pratiques peuvent-elles s’appliquer à l’énergie ? Et si oui, vont-elles favoriser la transition énergétique actuelle ? Quels changements attendent les producteurs et distributeurs d’énergie dans ce contexte et comment pourront-ils se préparer ?

 

Présence de Grégoire Leclercq à Sion
Grégoire Leclercq, co-fondateur de l'Observatoire de l'Ubérisation, tentera de répondre à ces questions lors de la 6e Journée nationale Smart Energy, qui se tiendra le 8 septembre prochain à Sion. Un débat passionnant en vue !

Fondé par la Fédération française des auto-entrepreneurs (FEDAE) et l'association Parrainer la Croissance, l’Observatoire de l’Ubérisation a pour but d'accompagner l'ubérisation, d'apporter un constat précis et de proposer des pistes de réflexion autour de la réforme du code du travail, du dialogue social, de l'évolution du droit. Il est basé à Orcemont, au sud-ouest de Paris.

 

Informations complémentaires :
www.theark.ch/smartenergy (billets encore disponibles pour la conférence)
www.uberisation.org

 

Sources : Wikipedia, Petit Robert, Obervatoire de l’Ubérisation
Crédit photo : Fotolia

comments powered by Disqus
Fondation The Ark - Route du Rawyl 47 - 1950 Sion - Suisse | Intranet The Ark