Home

25.06.2019

L’utilisation des ressources régionales est indispensable !

L’utilisation des ressources régionales, notamment grâce à l’autoconsommation et aux communautés d’autoconsommation, est indispensable pour achever la transition énergétique actuellement en cours. Pour ce faire, les distributeurs d’électricité doivent opérer leur mue afin de coller au mieux aux réalités du marché, à l’image d’Eniwa AG, le fournisseur d’énergie de la région d’Aarau. 

« La seule chose qui doit être constante pour les distributeurs d’énergie, c'est le changement permanent », a souligné Samuel Pfaffen, responsable du développement d’Eniwa, lors de l’Event Smart Energy de fin août dernier. Selon lui, les distributeurs sont bien positionnés, notamment grâce à un avenir beaucoup plus dynamique. Dans ce contexte, l’utilisation des énergies renouvelables régionales est une grande chance. 

Eniwa est née il y a 160 ans et s’appelait à l’origine Industrielle Betriebe Aarau. Au commencement, sa tâche principale était de brûler du bois pour les éclairages publics. Aujourd’hui, Eniwa, basée à Aarau, privilégie l’utilisation des ressources régionales et prône l’autoconsommation.
Un tiers de l’énergie produite fournie est vendu à la ville d’Aarau et le reste est distribué entre 26 communes du canton d’Argovie. Un cinquième des ventes d’Eniwa AG provient de sa propre production et est lié aux énergies renouvelables. L’entreprise fait environ 150 millions de francs de chiffre d’affaires par an et possède quelque 45'000 compteurs. 

Samuel Pfaffen dresse le constat suivant : « La population va continuer de croître. Les ventes d’électricité vont donc augmenter. C’est pourquoi Eniwa AG veut développer ses prestations en conséquence. L’objectif est que 30% des ventes gazières soient couvertes par le biogaz ces 50 prochaines années. »


L’avantage des communautés d’autoconsommation
Eniwa AG promeut les communautés d’autoconsommation. Une communauté d’autoconsommation se compose du producteur d’énergie électrique ainsi que de plusieurs consommateurs habitant à proximité du même raccordement réseau. Ceux-ci s’approvisionnent en énergie électrique issue d’installations de production d’énergie propre (par exemple du photovoltaïque). Si celle-ci n’est pas suffisante, le reste de l’énergie est puisé dans le réseau de distribution du fournisseur.

Du point de vue du client, les communautés d’autoconsommation réduisent les coûts de celui-ci de 15%. Concernant les fournisseurs, les recettes sont 30% moins élevées, mais certaines taxes tombent donc au final, le rendement est plus ou moins équivalent. Eniwa AG est active sur le marché de l’autoconsommation des ressources régionales et d’après elle, toutes les parties prenantes peuvent en tirer bénéfice :  les fournisseurs d’énergie, les clients et bien sûr l’environnement.

Les communautés de consommation ont un bon potentiel, selon Samuel Pfaffen. C’est pourquoi Eniwa AG accompagne actuellement un projet pilote : Im Erlifeld. C’est une zone de neuf immeubles d'habitation pour un total de 90 appartements située à Unterentfelden, une commune du canton d'Argovie. Eniwa AG va installer des panneaux solaires sur les toits plats des immeubles. L’énergie solaire sera utilisée pour la consommation propre de la population. Ce projet, qui verra le jour à l’automne 2019, incite également les habitants à utiliser des voitures électriques.

Eniwa AG est active encore sur de nombreux autres projets énergétiques (réaménagement de la fibre optique, utilisation de la blockchain, valorisation des centrales hydrauliques …) poursuivant les buts suivants : la digitalisation, la décarbonisation et la décentralisation.  Ces projets permettent ainsi à Samuel Pfaffen de définir son entreprise comme un pionnier technologique concentré principalement sur l’écologie. 

La journée Smart Energy revient pour une neuvième édition le 30 août prochain. Les inscriptions sont ouvertes sur le site de l'évènement.


Propos recueillis le 31 août 2018 lors de l’Event Smart Energy


 

comments powered by Disqus
Fondation The Ark - Route du Rawyl 47 - 1950 Sion - Suisse | Intranet The Ark