Home

21.05.2019

La stratosphère bientôt à portée des machines à tricoter de Steiger !

A l’origine destinées uniquement à la fabrication de vêtements, les machines à tricoter de la PME Steiger à Vionnaz trouvent de nouveaux débouchés depuis quelques années. Celles-ci servent maintenant aussi à confectionner des vêtements de compression pour le domaine médical, des coques de valises et même des sculptures artistiques. L’entreprise contribuera également à tricoter… une partie de l’avion SolarStratos, qui souhaite atteindre la stratosphère en étant propulsé par de l’énergie solaire.

A Vionnaz, Steiger fabrique des machines destinées à des marques comme Chanel, Dior ou Hermès, rappelle le quotidien Agefi dans un récent article. Les nouvelles machines qui sortent de l’usine chablaisienne sont bien plus efficaces et permettent de relancer le secteur de la mode qui est en décroissance sur le sol européen, selon les dires de Pierre-Yves Bonvin, directeur de Steiger.


Médical, art et mobilité 
L’entreprise fête cette année ses 70 ans d’existence et d’innovation. Sa stratégie de diversification l’amène à entrer dans des marchés très différents. Ses machines permettent ainsi de réaliser des genouillères et coudières de compression, mais également des habits sur mesure pour les grands brûlés, nous apprend encore l’article de l’Agefi. Steiger tricote également une étoffe remplie de capteurs pour stimuler la présence d’un membre, afin de lutter contre les douleurs fantômes.

Cette diversification touche également les fibres composites. Steiger permet de les tricoter, pour réaliser par exemple des coques de valise ou encore des sculptures d’art, comme celle imaginée par un cabinet d’architecture Zaha Hadid et construite par l’EPFZ à Mexico. La construction d’une partie de l’avion Solar Stratos de Raphaël Domjan contribue également à la diversification de Steiger. Concrètement, Steiger réalisera les enjoliveurs de roues de l’avion. 

Cette stratégie a permis à l’entreprise de stabiliser son chiffre d’affaires autour de 20 millions de francs. Elle emploie une centaine de personnes, dont environ 50 sur son site de Vionnaz.

  
Informations complémentaires : https://steiger-textil.ch  
 

Source : Agefi, article du 29 avril 2019, écrit par Maude Bonvin 
 
Retrouvez l’article de l’Agefi (consultation payante) sous ce lien La stratosphère bientôt à portée des machines à tricoter de Steiger !

 

comments powered by Disqus
Fondation The Ark - Route du Rawyl 47 - 1950 Sion - Suisse | Intranet The Ark