Home

05.09.2012

La Suisse, nation la plus compétitive du monde

wefPour la quatrième année consécutive, la Suisse arrive en tête du classement établi par le Rapport Global sur la Compétitivité, dont l’édition 2012-2013 a été publiée ce mercredi  par le World Economic Forum. Singapour conserve sa deuxième place devant la Finlande qui dépasse la Suède (4e). Ces pays ainsi que ceux d'Europe du nord et d'Europe occidentale dominent le top 10 avec les Pays-Bas (5e), l'Allemagne (6e) et le Royaume-Uni (8e). Les États-Unis (7e), Hong Kong (9e) et le Japon (10e) complètent le classement des 10 économies les plus compétitives.

Le rapport indique que la Suisse et les pays de l'Europe du nord ont renforcé leur leadership depuis la crise de 2008. Par ailleurs, les pays d'Europe du sud comme le Portugal (49e), l'Espagne (36e), l'Italie (42e) et en particulier la Grèce (96e) continuent de souffrir d’un manque de compétitivité en raison de leurs déséquilibres macroéconomiques, de l’accès limité au financement, de la rigidité de leurs marchés du travail et d’une faible capacité à innover.

Même s’ils améliorent leur score, les États-Unis continuent leur chute, pour la quatrième année consécutive, passant de la cinquième à la septième place. Outre les difficultés macroéconomiques croissantes, certains aspects de l'environnement institutionnel américain continuent de nourrir les inquiétudes des chefs d'entreprise, notamment le faible degré de confiance accordé aux hommes politiques et l'inefficacité du gouvernement. En revanche, le pays reste un moteur de l'innovation mondiale et ses marchés fonctionnent efficacement.

Davantage d’universitaires
Les forces de la Suisse se concentrent notamment dans l’innovation ainsi que la sophistication de son secteur économique. Le WEF note également que les instituts de recherche helvétiques sont parmi les meilleurs au monde et note la bonne collaboration entre la recherche et les milieux économiques. Les institutions suisses sont également parmi les plus efficaces et transparentes au monde (5ème place).

Afin de maintenir cette compétitivité, le rapport du WEF conseille toutefois à la Suisse d’augmenter encore le nombre de ses étudiants universitaires. Malgré une augmentation ces dernières années, le taux est à la traîne en comparaison avec d’autres pays innovants.

Plus de 100 indicateurs
Le Rapport Global sur la Compétitivité se fonde sur le classement établi par l'Indice Global de Compétitivité (GCI en anglais) créé par le professeur Sala-i-Martin, coauteur du Rapport de cette année, pour le World Economic Forum et introduit en 2004. Définissant la compétitivité en tant qu'ensemble des institutions, des politiques et des facteurs qui déterminent le niveau de productivité d'un pays, le classement du GCI est basé sur plus de 100 indicateurs organisés en 12 catégories, les piliers de compétitivité, qui permettent de dresser un portrait de la compétitivité d'un pays.

Le rapport complet du WEF (en anglais) est téléchargeable en pdf via ce lien.

Source et crédit photo: World Economic Forum

comments powered by Disqus
Fondation The Ark - Route du Rawyl 47 - 1950 Sion - Suisse | Intranet The Ark