Home

30.10.2018

Le Valais devient l’une des régions les plus attractives !

En pleine mutation ces dernières années, l’économie valaisanne est aujourd’hui principalement représentée par les biotechnologies, la chimie et les PME industrielles. Les différents sites technologiques, qui s’étendent sur l’ensemble du territoire valaisan, reflètent l’importance de l’innovation pour le canton. C’est ce qui ressort d’un récent article publié par le Matin Dimanche.

Les stéréotypes sont très souvent trompeurs. Alors que l’image d’un canton touristique et agricole persiste dans l’esprit de nombreux Suisses, la croissance valaisanne s’explique aujourd’hui par l’innovation dans des domaines très diversifiés. « L’industrie est le véritable moteur de notre croissance, plus que le tourisme et l’agriculture. Les biotechnologies et la chimie ainsi que les PME tournées vers l’exportation sont déterminantes », détaille Christophe Darbellay, chef du Département de l’économie et de la formation du canton du Valais.

L’implémentation de l’EPFL en Valais contribue à la diversification de l’économie cantonale. Sur le campus Energypolis, plus de 200 chercheurs travaillent sur des problématiques en lien avec le réchauffement climatique et les énergies renouvelables. L’un des objectifs visés est de permettre l’émergence de jeunes pousses actives dans ces domaines prometteurs. 


The Ark : une impulsion pour l’innovation valaisanne
Pour faciliter le développement des jeunes entreprises, la Fondation The Ark, par le biais de son incubateur, joue un rôle primordial à l’échelle cantonale. Son président, Jean-Albert Ferrez, précise : « Notre force est que si une entreprise vient nous voir avec un problème donné, nous pouvons faire le lien avec l’EPFL ou la HES si nécessaire, puis l’accompagner sur l’ensemble de la chaîne de valeur. » Plus de 157 projets start-up ont été soutenus par The Ark depuis 2004 et le canton attire des créateurs d’entreprise de tout horizon. En effet, seuls 37% des projets start-up soutenus par The Ark sont le fruit de Valaisans et 29% d’entre eux proviennent d’entrepreneurs originaires d’autres cantons suisses. Il reste donc une part de 34% de jeunes pousses dont les fondateurs viennent d’autres pays !

Les sites technologiques de la Fondation participent pleinement à l’image d’un Valais innovant, technologique et industriel. Ceux-ci sont dédiés à des domaines bien différents : à Viège et Monthey, on parle biotechnologies. L’IdeArk de Martigny est axé sur l’intelligence artificielle, alors que c’est l’informatique qui est à l’honneur sur le TechnoArk de Sierre. Le PhytoArk de Conthey place la région en bonne position dans le domaine de la phytopharma. L’Energypolis à Sion, tout comme le BlueArk en Entremont, se consacrent aux problématiques liées à l’énergie. Au total, « plus de 120 entreprises sont hébergées sur nos sites », explique Jean-Albert Ferrez. Ils permettent également de créer des synergies essentielles au développement de la croissance valaisanne. 


Source : Le Matin Dimanche


 

comments powered by Disqus
Fondation The Ark - Route du Rawyl 47 - 1950 Sion - Suisse | Intranet The Ark