Home

05.06.2013

Nouvel appui pour les PME qui veulent entrer sur le (dynamique) marché turc

Istanbul

Switzerland Global Enterprise (anciennement l’Osec) ‒ le centre d’excellence officiel pour l’internationalisation ‒ a ouvert à fin mai dernier un nouveau bureau commercial à Istanbul. L’une des principales missions de ce nouveau relais sera d’aider les petites et moyennes entreprises (PME) suisses à pénétrer le marché turc.

Le nouveau relais de la promotion économique suisse en Turquie prendra ses quartiers au Consulat général de Suisse à Istanbul. A sa tête a été nommé Mehmet Yildirimli, qui aura pour tâche première de guider les exportateurs suisses sur le marché turc en les mettant notamment en relation avec des interlocuteurs de choix. Il sera bien évidemment épaulé dans cette mission par les conseillers de Switzerland Global Enterprise en Suisse.

Porte de l’Asie
Au vu de sa position géographique exceptionnelle, la Turquie est une porte d’entrée idéale vers les marchés d’Afrique du Nord et d’Asie. Elle génère en effet un nombre considérable d’opportunités d’affaires avec l’Europe occidentale tout en tissant de nombreuses relations économiques avec plusieurs Etats d’Afrique du Nord et d’Asie.

Pour les exportateurs suisses, cela signifie clairement que des portes s’ouvrent dans différents domaines comme les infrastructures, la construction, les transports, les biotechnologies, les cleantech, le médical, le luxe, les énergies, le rail ou la gestion des déchets. Le secteur de la construction et de l’immobilier en général a le vent particulièrement en poupe du fait de l’accroissement rapide de la population et du dynamisme économique. Devront ainsi voir le jour dans les années prochaines de nombreux parcs technologiques, hôpitaux, hôtels et autres infrastructures.

600 entreprises suisses déjà implantées
Pour l’heure, ce sont quelque 600 entreprises helvétiques, employant 21 500 personnes, qui ont choisi de s’implanter en Turquie. Bien qu’en léger recul ces dernières années, les exportations suisses ont plus que doublé entre 1990 (CHF 810 mio.) et 2012 (CHF 1836 mio.) vers la Turquie. Les produits pharmaceutiques et chimiques, les machines et les montres sont les biens suisses les plus vendus alors que notre pays importe principalement des textiles, des vêtements, des biens agricoles, des machines, certains produits pharmaceutiques ainsi que des véhicules.

Source et crédit photo: Communiqué de presse Switzerland Global Enterprise

comments powered by Disqus
Fondation The Ark - Route du Rawyl 47 - 1950 Sion - Suisse | Intranet The Ark