Home

26.06.2019

Pharmalp : conjuguer passion des plantes et entrepreneuriat !

Le 7 juin dernier, le journal Le Temps consacrait un portrait à Philippe Meuwly, fondateur de la start-up Pharmalp, hébergée au PhytoArk de Conthey. En quelques années, la jeune entreprise a su se positionner sur un marché largement dominé par les géants du secteur. (Re)découvrez le parcours assez atypique de Philippe Meuwly, cet amoureux des plantes et du monde végétal.
 

L’année de ses 53 ans marque un tournant dans la vie de Philippe Meuwly ! Alors directeur de la société pharmaceutique OM Pharma, il décide de tout quitter pour réaliser son rêve : créer sa propre entreprise, dans le domaine des plantes. Son idée de départ est pourtant simple : proposer des traitements issus principalement de plantes alpines et bio, qui agissent de manière préventive.
 

La start-up Pharmalp est ainsi créée à Conthey, pour se rapprocher de différents partenaires, tels que Mediplant, l’institut de recherche sur les plantes médicinales, ou l’institut technologie du vivant de la HES-SO Valais/Wallis. Assez rapidement, le premier produit de la jeune pousse sort sur le marché. Il s’agit d’un soin intime à base de plantes alpines qui prévient les infections vaginales.
 

Des produits vendus en Suisse et à l’international Depuis, l’entreprise Pharmalp a parcouru bien du chemin. Des solutions pour apaiser les traitements de radiothérapie aux formules pour pallier les déficiences en fer, en passant par des compléments pour renforcer le système immunitaire ou des produits cosmétiques : la gamme des produits proposés par Pharmalp s’est passablement élargie. Ces derniers sont aujourd’hui disponibles dans près d’un tiers des drogueries et pharmacies suisses. En parallèle, l’entreprise exporte vers la Chine, Hong-Kong, la République tchèque et la Croatie.
 

Cependant, se développer sur un marché dominé par les géants de la pharma est un défi quotidien. « En tant qu’entrepreneur, on est secoué dans tous les sens, mais il faut garder le cap. Il faut avoir une vision à cinq ans et à cinq millimètres », explique Philippe Meuwly. Malgré cela, la passion pour les plantes qui l’anime depuis sa jeunesse l’a aidé à prendre les bonnes décisions, au bon moment !
 

Lire l’article complet (pdf).
 

Source : Article Le Temps, écrit par Ghislaine Bloch

 

comments powered by Disqus
Fondation The Ark - Route du Rawyl 47 - 1950 Sion - Suisse | Intranet The Ark