Home

29.04.2013

Plus efficace, la nouvelle centrale de la Navizence est en service

navizence-copyright-alpiqLa modernisation de la centrale hydroélectrique de la Navizence à Chippis entre dans sa dernière phase. Les sept anciens groupes ont été démontés pour laisser place à trois nouveaux groupes de 24,3 MW chacun. Les travaux d'assainissement du bâtiment se poursuivent et devraient s'achever à la fin de l'année 2013, annonce Alpiq, actionnaire principal.

Au début avril, les trois nouveaux groupes hydroélectriques de la centrale ont été mis en service pour la première fois simultanément. Ils remplacent les sept groupes en fonction depuis plus de 60 ans. Avec ces nouvelles machines, la puissance de la centrale est passée de 50 à 70 MW.

Les 20 MW supplémentaires serviront de réserve afin d'optimiser la production, en particulier pendant les périodes de maintenance, et permettront d'augmenter la quantité d'énergie produite en cas de réalisation du projet de nouvelle galerie Vissoie-Niouc actuellement à l'étude. La production de la centrale restera, elle, d'environ 300 GWh par année.

Plus d'efficience et plus de souplesse d'exploitation
Les travaux de réhabilitation, débutés en avril 2010, ont pour objectif de moderniser la centrale et d'améliorer l'efficience des machines afin, notamment, de disposer de plus de souplesse dans l'exploitation. Ils se sont déroulés en trois phases afin de limiter les arrêts d'exploitation. Durant les deux premières phases, les sept anciennes machines ont été démontées, par étapes, afin de faire place aux trois nouveaux groupes. La troisième phase qui débute actuellement consistera à assainir l'enveloppe du bâtiment. La fin des travaux est prévue pour décembre 2013, conformément au programme. Le coût de la modernisation de la centrale de la Navizence se monte à 75 millions de CHF.

Une centrale centenaire
La centrale de la Navizence a fait l'objet d'un retour de concession en 2004. La nouvelle concession a été octroyée pour une durée de 80 ans. La centrale fait partie de l'aménagement des Forces Motrices de la Gougra SA qui turbine les eaux du barrage de Moiry et de la Navizence situés dans le Val d'Anniviers, ainsi que les eaux du haut val de Tourtemagne. Elle a été mise en service pour la première fois en 1908 et génère près de la moitié de la production électrique de l'aménagement. Le complexe de la Gougra est le cinquième aménagement hydroélectrique valaisan en termes de production. Ses actionnaires sont Alpiq (54%), Rhonewerk (27,5%), les Communes d'Anniviers (7,7%), Chippis (1,8%), Chalais (0,5%), Sierre (7,5%) et Sierre Energie (1%).

 

Informations complémentaires sur Navizence

Crédit photo et source: Alpiq

comments powered by Disqus
Fondation The Ark - Route du Rawyl 47 - 1950 Sion - Suisse | Intranet The Ark