Home

01.09.2016

Traitement de l’eau : 25 PME valaisannes à la pointe !

A mi-août dernier, le canton du Valais a publié le bilan 2015 d’épuration des eaux usées en Valais. Un bilan positif, avec une qualité des eaux en augmentation à la sortie des quelque 80 STEP que compte le canton. La publication de ce bilan est l’occasion pour le blog The Ark de faire le tour des solutions de traitement des eaux développées en Valais. Notre canton est en effet à la pointe dans ce domaine et cette activité, si importante pour l’environnement, est souvent méconnue du grand public.

Parmi les fournisseurs de technologies innovantes se trouve Membratec à Sierre. Cette PME, fondée en 1997, propose des traitements de l’eau par ultra- ou nanofiltration, grâce à des membranes. Son procédé permet de désinfecter et de clarifier, sans produit chimique, l’eau potable. Elle peut également, grâce au principe de l’osmose inverse, adoucir l’eau en filtrant le calcaire ou les sulfates. Ses clients sont principalement des collectivités publiques en Suisse et en France.

 

Traitement par ondes ou oxydation
Basée également à Sierre depuis 2004, la PME Planet Horizons Technologies commercialise Aqua-4D, un système basé sur les ondes électromagnétiques. Celui-ci permet de prévenir la corrosion, l’entartrage et les développements bactériens dans les conduites d’eau, sans utiliser de produits chimiques. A côté de cette application pour protéger les réseaux d’eau des bâtiments, l’entreprise est active dans le traitement de l’eau pour les domaines de l’élevage et de l’irrigation sur un niveau mondial. Forte d’une dizaine de personnes, son équipe opère depuis son siège à Sierre et à travers ses distributeurs dans une quinzaine de pays.

RedElec Technologie développe et commercialise une nouvelle technologie électrochimique permettant d’effectuer des transformations redox (réduction ou oxydation). Appliquée en premier lieu à l’industrie du jeans (denim), la jeune entreprise basée à Riddes développe également un système de traitement des eaux usées industrielles, dans le but de capturer les micropolluants. Planet Horizons Technologies et RedElec Technologie sont des anciennes start-up de l’Incubateur The Ark.

 

Filtration en milieu médical et en milieu chimique
La société Suisse Med Technologies, sise à Martigny, est quant à elle spécialisée dans la fabrication des ligne de production de fibres creuses pour le traitement de l’eau (ultrafiltration) et du sang (dialyse) et leur assemblage en modules.

Sur le site chimique de Monthey, l’entreprise Cimo est également active dans le traitement de l’eau pour le compte des différentes industries présentes sur place. A ce titre, elle est notamment en charge de la STEP du site, qui traite les eaux résiduaires biodégradables du site chimique et de certaines communes de la région.

 

Pour les pays en voie de développement
Outre les bâtiments et les eaux industrielles, certaines entreprises valaisannes ont développé des systèmes destinés avant tout à l’exportation, par exemple dans des pays où l’accès à l’eau potable est encore problématique. C’est le cas notamment de NV Terra à Monthey. Spin-off de la société Bühler Electricité Monthey (BEM), elle a développé des unités de potabilisation des eaux de surface à partir uniquement de fer, de sel et d’électricité. La solution de NV Terra peut non seulement intéresser les stations d’épuration, mais aussi les industries qui pourraient de cette manière retraiter les eaux avant de les rejeter dans le réseau d’eaux usées.

De son côté, l’entreprise Aquanetto à Sierre développe un « Water Kiosk » pour les pays en voie de développement. La technologie est basée sur une filtration par rayons ultraviolets. Aquanetto planche sur un modèle facilement transportable. 


WRA Group Switzerland développe pour sa part un système entièrement naturel de purification et filtration des eaux potables, mais également les eaux usées des industries. Le tout grâce notamment à l’action des plantes et des autres éléments naturels. Le groupe dispose d’une succursale à Rarogne. Il a déjà installé plus de 350 systèmes dans le monde. 

 

Bureaux d’études en nombre
D’autres entreprises, comme Aquaval (Sion) ou Dipan (Sion), offrent des traitements chimiques des eaux industrielles ou de celles issues des bâtiments).

Enfin, un important nombre de bureaux d’études et d’ingénieurs proposent leurs services dans le domaine du traitement de l’eau et du dimensionnement des stations d’épuration. Citons par exemple DPE Electrotechnique (Sierre), RWB Hydroconcept (Martigny), Bisa (Sierre), Kurmann & Cretton (Monthey), Cert Ingenierie (Sion), IdeAlp (Sion), Water Diagnostic (Fully), Aqua Tech Services (Sion), BG Ingénieurs Conseils (Sion), Atib Ingénieurs Conseils (Martigny), Zumhofen & Glenz (Steg), Geo2Rives (Riddes), SD Ingenierie (Sion), SRP Ingenieur (Brigue) ou encore CSD Ingénieurs (Sion).

 

Ces entreprises, comme plus de 600 autres, font partie du Valais technologique et industriel. Elles figurent donc sur la carte développée par The Ark pour montrer l’importance de ces secteurs d’activités. Visionnez-là ou téléchargez l’application mobile dédiée ! N'hésitez pas à la télécharger et à découvrir le Valais de la technologie et de l'industrie!

 

app store qr code google play

 

Votre entreprise ne figure pas dans cette liste ? Contactez-nous !

 

 

comments powered by Disqus
Fondation The Ark - Route du Rawyl 47 - 1950 Sion - Suisse | Intranet The Ark