Home
BLOG D’INFOS DU VALAIS TECHNOLOGIQUE, INDUSTRIEL ET INNOVANT

27.09.2022

Une œuvre monumentale tricotée en direct à la Foire du Valais !

ACTUS

Pour la première fois, une œuvre d’art monumentale d’environ 20 mètres carrés sera tricotée en direct et exposée sur le nouvel Espace Innothèque de la prochaine Foire du Valais. Le but du projet est de valoriser les compétences valaisannes et de faire un pont entre l’art, la technologie, la formation et l’innovation. Créée en partenariat avec la Fondation The Ark, cette œuvre d’art grand format sera réalisée à partir du travail de Mathias Forbach – alias Fichtre - , enseignant à l’Ecole de design et haute école d’art du Valais (EDHEA). Elle sera tricotée par une machine fabriquée par la PME Steiger à Vionnaz. L’œuvre, qui aura pour thème l’innovation, se dévoilera petit à petit, jour après jour, aux visiteurs de la Foire du Valais.  

Ce projet unique allie art, technologie, innovation et formation. Il souhaite montrer au grand public des facettes du Valais encore méconnues : les compétences artistiques et de design ainsi que le savoir-faire technologique et industriel. C’était dès lors une évidence pour The Ark (la Fondation pour l’innovation en Valais), d’accompagner et de soutenir activement cette initiative. Grâce à la visibilité offerte par la Foire du Valais, le projet touchera un large panel de personnes. 
 

Oeuvre finale dévoilée le dernier jour de la Foire du Valais 
« Je suis émerveillé par le niveau de détail et de personnalisation que la machine à tricoter de Steiger permet. La matière tricotée, à base de polyamide, est également très intéressante d’un point de vue artistique », précise l’artiste Mathias Forbach, qui a déjà réalisé des œuvres pour la compagnie Swiss ou la marque de chaussure Camper. Son œuvre, qui illustrera sa vision de l’innovation, sera exposée à l’entrée de l’Espace Innothèque. Elle fera au total 7,5 mètres de largeur par 2,5 mètres de hauteur. Chaque jour, la machine high-tech de Steiger réalisera un dixième du tableau final. Le soir venu, la bande tricotée durant la journée sera hissée et exposée au public, jusqu’à former, à l’ultime jour de la Foire du Valais, l’œuvre complète. 

« Voir l’œuvre de l’un de nos enseignants produite par une haute technologie valaisanne et présentée en grand à la Foire du Valais est une fierté particulière pour notre école. C’est une source d’inspiration pour nos élèves, nos étudiantes et étudiants, et cela permet surtout de montrer les différentes applications possibles du design et de l’art », précise Jean-Paul Felley, directeur de l’EDHEA


Une personnalisation ultime pour le tricotage
L’œuvre sera tricotée sur une machine de type « Libra », développée et fabriquée par l’entreprise Steiger à Vionnaz. « Ce que l’on veut démontrer, ce sont les possibilités offertes par notre technologie. Nous sommes capables de faire, notamment pour le domaine médical, des pansements de compression sur mesure pour grands brûlés. C’est la première fois que notre machine servira à réaliser une œuvre d’art complète et nous nous réjouissons de voir le résultat final », souligne Pierre-Yves Bonvin, directeur de Steiger. 
Ce projet devrait avoir un réel impact sur les visiteurs de la Foire du Valais. Il les invitera à laisser aller leur imagination sur l'interprétation du sujet de l'innovation, si cher à la Fondation The Ark et aux entreprises présentes sur l’Espace Innothèque, nouvel écrin de l’innovation à la Foire.

Véritable démonstrateur des savoir-faire valaisans, cette œuvre est appelée à connaître une vie après le temps de la Foire du Valais. Elle sera exposée dans d’autres cadres, mais également digitalisée, afin que chacun puisse la découvrir dans le détail et apprécier la finesse du dessin et du tricotage. 
 

Des portraits et des coloriages pour enfants
Durant toute la Foire du Valais, la machine de Steiger tricotera également d’autres éléments personnalisés, notamment des bannières pour entreprises. Elle produira également des coloriages pour les enfants. Un grand concours permettra à dix visiteurs de remporter le portrait de leur choix tricoté.

Rendu possible par la Fondation The Ark, ce projet un peu fou a été initié par les partenaires de l’Espace Innothèque. Sur place, outre l’oeuvre présentée ci-dessus, une douzaine d’entreprises innovantes exposeront leurs machines, robots et produits. Des démonstrations et des conférences y auront lieu tous les jours.