Home

01.10.2019

Ecouter, collecter et transmettre l’information jusqu’au fin fond du web

Présent lors de l’InnoVibes de septembre dernier, Daniel Donnet-Monay est venu partager son expérience autour de la veille concurrentielle. Personnage aux multiples casquettes – il a notamment été hockeyeur professionnel, directeur d’entreprise ou encore propriétaire d’un établissement public –, il a créé en 2017 VICI Swiss Competitive Intelligence, spécialisée dans l’intelligence et les renseignements économiques. Retour sur les propos tenus lors de la rencontre au PhytoArk de Conthey ! 

Quand on lui demande ce que fait concrètement VICI, la réponse de Daniel Donnet-Monay peut surprendre ! « Nous faisons la cyberguerre, mais du côté des gentils car nous sommes des hackers éthiques ! » Dans un monde totalement disruptif où les objets connectés font désormais partie du quotidien, de nombreuses informations et données sont stockées sur le web, souvent à l’insu des personnes concernées.  

Pour ses clients, VICI collecte les informations dont ils ont besoin, les traite et analyse pour finalement les transmettre, de manière compréhensible. Daniel Donnet-Monay distingue trois couches de l’internet, où les informations sont disponibles. La première, la plus connue, est celle dont tout le monde a accès, via les moteurs de recherche. Il y a ensuite le deep web, où 98% de la population est techniquement incapable d’y accéder et de comprendre les données qui s’y trouvent. Finalement le dark web, la couche la plus profonde, connaît des difficultés d’accessibilité encore plus conséquentes que la précédente. « Notre job est d’entrer dans ces couches, d’écouter et de collecter de l’information. Nous fabriquons des logiciels de sonde qui écoutent ce que vous voulez qu’on écoute, de manière permanente », précise l’orateur. 

 

Des informations collectées, traitées et diffusées 
Les exemples de clients satisfaits par ce service de surveillance sont nombreux ! Du petit garagiste qui a pu découvrir que la personne qui diffusait des informations malveillantes à son sujet n’était autre que son concurrent direct, à l’agent immobilier qui souhaite savoir où agir en priorité, les données qu’exploitent VICI donnent des informations cruciales aux entreprises clientes. Un véritable travail de traitement de l’information est effectué par les hackers de VICI, afin de rendre cette information compréhensible et utilisable pour ses clients. 

Quant au côté éthique de l’entreprise, Daniel Donnet-Monay le justifie ainsi : « notre code de l’éthique se définit au cas par cas, dans le dialogue avec le partenaire ». Finalement, VICI travaille sur ce qui est disponible. Des erreurs humaines ont fait que des données confidentielles sont désormais disponibles. Dès lors en quoi la collecte d’informations disponibles a-t-elle un caractère illégal ou non-éthique ? 

 

Propos recueillis le 20 septembre 2019 au PhytoArk de Conthey   

 

comments powered by Disqus
Fondation The Ark - Route du Rawyl 47 - 1950 Sion - Suisse | Intranet The Ark