Home

09.10.2019

L’innovation en santé, puissant outil de valorisation des compétences !

Infirmière, médecin… et entrepreneur en santé digitale, c’est possible ! Les orateurs du premier Health Innovation Lunch, organisé par la Fondation The Ark et son initiative Swiss Digital Health, à la Clinique Romande de Réadaptation (CRR) de Sion, l’ont prouvé. 

Leur profil, aujourd'hui considéré comme atypique, pourrait bien se généraliser à l'avenir car pour innover dans la santé, il faut avant tout connaître les vrais besoins du terrain. La clé selon les orateurs du jour : ne pas hésiter à s’entourer de compétences variées (numérique, business et juridique…) qui se trouvent, bien souvent, en dehors de l'hôpital. Pour les institutions de santé, l'innovation reste un puissant outil de valorisation des compétences internes et de motivation pour les équipes.  

La première oratrice à s’exprimer fut Maddalena di Meo. Dynamique et inventive, elle a un parcours peu commun. Infirmière de formation, elle dirige depuis 2011 la société FirstMed, une école de premiers secours. Parallèlement, elle a fondé sa propre start-up, Baby & Kids Care, première solution suisse de télémédecine pédiatrique. 


Des idées issues du vécu auprès des patients 
Selon elle, l'innovation naît du terrain. « Les solutions les plus innovantes - qui répondent à un réel besoin - sont issues du vécu auprès des patients ». Il est donc important d’utiliser le potentiel des instituts de santé pour créer une culture de l'innovation et de l'intrapreneurship.  

Pour être entrepreneur en santé, Maddalena di Meo est d’avis qu’il est important de s'affranchir de son statut social et professionnel. « Il n’y a pas besoin de sortir d'une école de commerce pour imaginer des solutions à un besoin du terrain qui changeront le quotidien des gens ». Il est également nécessaire de rester humble, ouvert à la critique et surtout d’accepter que sa première idée va forcément évoluer en fonction des retours du terrain. 


Oser s’entourer 
Anesthésiste et urgentiste de formation, Patrick Schoettker était le second orateur de l’évènement. Professeur au service d’anesthésiologie du CHUV, il s’est lancé dans l’entrepreneuriat il y a près de trois ans avec la startup Biospectal, une application révolutionnaire dédiée à l’hypertension. Il s'est formé notamment en Australie où il a appris à développer des techniques ingénieuses et trouver des solutions avec des moyens et des ressources bien moindres qu’en Suisse.

Initiateur de l'application My144, il a créé la start-up Biospectal avec l’aide d’Eliott Jones, un ami entrepreneur. Depuis, les deux compères développent commercialement leur solution de mesure de l’hypertension depuis les Etats-Unis et la Suisse. Biospectal n’a volontairement pas sollicité l’aide financière de grands investisseurs, souhaitant garder une vision très humaniste et rendre cette application accessible au plus grand nombre, à bon prix. Ils ont donc sollicité l'OMS pour financer le développement de la solution. 

Selon Patrick Schoettker, pour réussir à faire imposer une idée, un professionnel de santé doit oser s'aider des compétences d’ingénieurs et de business développeurs. « L'environnement d'une start-up permet une réactivité, un accès à des développeurs et à des moyens financiers que les hôpitaux ou structures publiques n’ont pas ». Bien entendu, il faut également être prêt à sacrifier des heures de sommeil, sourit Patrick Schoettker. Le tout en y croyant très fort, avoir un brin de folie et ne pas hésiter à sortir de sa zone de confort. 


A propos des Health Innovation Lunch 
Les Health Innovation Lunch ont pour but de créer des synergies fortes entre les acteurs de la santé en Valais, afin de stimuler et promouvoir l’innovation. « Nous souhaitons sensibiliser les acteurs de la santé à l’innovation, aux technologies et à l’entrepreneuriat de façon pragmatique, simple et ludique », note Sébastien Mabillard, coordinateur de Swiss Digital Health. Les Health Innovation Lunch sont organisés quatre fois par année sur le temps de midi et sur le site médical de Champsec. 

Pour les professionnels de santé, ces rendez-vous ponctuels se veulent être une parenthèse dans le quotidien et surtout une source d’inspiration. Ils s’inscrivent dans une démarche cohérente de la Fondation the Ark pour la promotion et le soutien à l’innovation. Mais ils ne sont qu’une des facettes des activités réalisées sur le site de Sion depuis ces dernières années, afin de stimuler et accompagner des projets innovants à forte valeur ajoutée. 

 

 

comments powered by Disqus
Fondation The Ark - Route du Rawyl 47 - 1950 Sion - Suisse | Intranet The Ark