Home

19.11.2019

ONE CARD OF ALL : du rêve à la réalité

Que diriez-vous si votre carte d’entreprise ou votre carte d’étudiant vous permettait de réserver une voiture, payer vos courses et bénéficier d’autres services à différents endroits ? L’entreprise valaisanne Polyright, avec le soutien de la Fondation The Ark et de la HES-SO Valais Wallis, s’est fixé comme objectif de développer un tel outil. Les premiers résultats sont là et ont permis de diversifier l’offre commerciale de Polyright.   

Actuellement, le logiciel Polyright Manager permet à environ 310'000 personnes d’utiliser différents services tels que l’accès aux bâtiments, le paiement, l’impression de documents et bien d’autres, grâce à une carte. Ces différents systèmes fonctionnent cependant en vase clos, ce qui limite les utilisateurs aux services proposés par leur école ou entreprise. C’est pourquoi un étudiant de l’EPFL ne peut pas payer une consommation à la cafétéria de l’Université de Berne, même si ces deux établissements utilisent des solutions de Polyright.  
 
Payer ses courses et louer une voiture 
La PME sédunoise a donc imaginé une nouvelle plateforme web qui permet d’accéder en ligne à des applications développées par des éditeurs tiers. Cette interface doit également offrir la possibilité pour des commerces d’accepter des paiements effectués par les porteurs de cartes Polyright. Le but est que les nombreux utilisateurs Polyright puissent être reconnus par tous les systèmes existants et soient capables de payer directement via leur carte.  

En mars 2015, un projet financé par la Fondation The Ark a été lancé pour atteindre cet objectif. L’institut d’informatique de gestion de la HES-SO Valais-Wallis s’est chargé du développement de la plateforme web, en collaboration avec Polyright. Le système de paiement, baptisé Cashless by Polyright, a également été mis en place grâce au projet. Véritable centre de contrôle, ce dernier permet le chargement financier du compte, le transfert d’argent entre membres d’un même organisme ainsi que le blocage de la carte.  

Après plusieurs mois de travail, les résultats sont là. Grâce au terminal de paiement, développé par Polyright, et à Cashless by Polyright, les étudiants de l’EPFL peuvent par exemple régler leurs courses à la Migros de l’EPFL ou louer une voiture chez Mobility sans utiliser d’autres moyens que leur carte d’étudiant. Dans un avenir proche, grâce au partenariat signé avec Bibliotheca, les utilisateurs de bibliothèques pourront bénéficier de tous les services de Polyright. 

Les prestataires ou fournisseurs de services peuvent à présent proposer leurs services directement depuis la plateforme que ce soit pour réserver une salle, commander un menu restaurant, payer un ticket de transport ou réserver un box pour vélos électriques.
 

Leader sur le marché 
Polyright conçoit des logiciels depuis 1992. Basée à Sion, elle emploie 26 collaborateurs dont 20 en Valais. La PME dispose également d’un bureau à Zurich. Ses logiciels permettent une gestion rapide et sûre des habilitations de personnes et des paiements à l’interne d’organisations scolaires (du cycle d’orientation à l’université), médicales et d’entreprises. L’intégration et la maintenance sont assurées par un personnel qualifié qui comprend notamment des ingénieurs et des techniciens informaticiens.  

Polyright compte plus de 120 clients, en Suisse et un client en Allemagne. Depuis 2019, elle fait partie du groupe allemand InterCard (intercard.org), qui, avec ses 1,6 millions d’utilisateurs est le leader allemand dans ce secteur. Grâce à l’utilisation exclusive du logiciel Polyright Manager et de la plateforme, le groupe InterCard a pour ambition de développer son offre internationale avec un système unique. 


 

comments powered by Disqus
Fondation The Ark - Route du Rawyl 47 - 1950 Sion - Suisse | Intranet The Ark